Carrefour amorce sa transition alimentaire et sociétale

Le groupe Carrefour a lancé Act For Food, un programme mondial d’actions permettant à ses consommateurs d’avoir plus facilement accès à une alimentation durable à un prix abordable.

C’est dans un contexte où la sécurité alimentaire, la traçabilité, les relations avec le monde agricole sont devenues des enjeux essentiels pour les distributeurs comme les industriels, que Carrefour a amorcé sa transition sociétale. D’ailleurs l’ambition du groupe est claire : devenir le leader mondial de la transition alimentaire.

De façon à ce que ce projet fonctionne collectivement, une plateforme digitale regroupant l’ensemble des actions d’Act For Food est accessible au grand public. On y retrouve notamment un espace interactif qui permettra aux consommateurs de s’exprimer et de voter pour les projets qu’ils aimeraient voir aboutir.

Pour le moment, le distributeur recense 12 actes pour soutenir les engagements de leur programme mondial. Cette liste d’engagements ne fait que s’accroître puisque 3 nouveaux actes sont apparus en moins de 6 mois. Le prochain acte semble d’ailleurs concerner la réduction d’emballages plastiques si l’on en juge les derniers contenus des réseaux sociaux dans un point de vente de Bruxelles, avec cet avocat bio qui a été « griffé » pour retirer l’emballage plastique.

Plus globalement, la marque a fait paraitre sur son compte Twitter, d’autres initiatives dans ce domaine. En plus de la suppression des emballages plastiques des fruits, on notera la possibilité de venir avec son propre contenant, comme dans les épiceries zéro déchet.

Comme cette initiative est pionnière en France dans le secteur de la grande distribution et qu’elle nous semble être un exemple à suivre pour le reste des GMS, nous souhaitons partager avec vous les engagements de l’enseigne. Nous tenons à préciser que cet article n’est pas sponsorisé et qu’il n’engage que nous !

GARANTIR DU BIO 100% FRANÇAIS POUR LES PRODUITS DE LA MARQUE CARREFOUR BIO

Le groupe garantit une origine France pour les fruits et légumes frais, les œufs, le lait, la viande bovine, porcine et la volaille pour les produits de marque « Carrefour BIO ». À long terme, l’enjeu est d’accélérer la conversion des produits Carrefour au bio afin de réduire les importations et d’installer une relation de confiance avec les consommateurs.

EXCLURE 100 SUBSTANCES DES PRODUITS

L’enseigne a ouvert la chasse aux substances controversées. Dès 2018, 100 additifs de la composition de 8000 produits alimentaires Carrefour ont été retirés. À partir de 2019, Carrefour supprimera une trentaine d’autres substances des produits à sa marque.

SUPPRIMER L’UTILISATION DES PESTICIDES CHIMIQUES DANS NOS PRODUITS

Le distributeur encourage le développement de nouveaux modèles agricoles tel que l’agro-écologie en supprimant le maximum de pesticides chimiques.

Ce modèle agricole redonne ses droits à la nature en plantant des haies et des arbres et en remplaçant les produits chimiques par des substances plus naturelles. Carrefour souhaite être un acteur de la préservation de la biodiversité, du bien-être des hommes, des animaux et de l’environnement.

SUPPRIMER LES TRAITEMENTS ANTIBIOTIQUES DANS LES ÉLEVAGES FILIÈRES QUALITÉ CARREFOUR

Carrefour a interdit le traitement antibiotique dans ses élevages de poules (œufs), porcs, veaux, lapins, saumons et crevettes Filières Qualité Carrefour. Plus de 600 éleveurs partenaires sont engagés avec l’enseigne dans une démarche de suppression des traitements antibiotiques dans leurs élevages.

Il s’agit d’un travail collectif long et complexe, impliquant en premier lieu éleveurs, vétérinaires et nutritionnistes.

AGIR POUR UNE PÊCHE ET UNE AQUACULTURE RESPONSABLES

Carrefour agit en garantissant un choix de poissons certifiés pêche et aquaculture responsables dans toutes ses poissonneries. L’aquaculture responsable assure des modes d’élevage respectueux de l’environnement (pratiques d’élevage, aliments…). C’est tout un équilibre à préserver pour éviter que les espèces aquatiques ne soient menacées et que la flore marine ne soit détériorée. En France, 1/3 de ses approvisionnements sont aujourd’hui issus de sa démarche de pêche responsable.

SUPPRIMER LES OGM* DE NOS PRODUITS

Carrefour est persuadé que supprimer les OGM de ses produits et de l’alimentation des animaux d’élevage, « c’est appliquer le principe de précaution ». Voilà pourquoi le groupe agit en nourrissant sans OGM ses poulets, porcs, veaux, lapins, truites, saumons, et crevettes Filière Qualité Carrefour.

DOUBLER LA GAMME DE PRODUITS VÉGÉTARIENS EN 2019

Carrefour a été le 1er distributeur français à lancer en marque propre une gamme végétarienne.  Aujourd’hui la gamme Carrefour Veggie compte une quarantaine de produits et l’enseigne doublera son offre d’ici fin 2019.

VENDRE DES FRUITS ET LÉGUMES ISSUS DE SEMENCES OUBLIÉES

Carrefour poursuit son engagement en élargissant son offre de fruits et légumes issus de semences paysannes afin que les consommateurs puissent bénéficier des fruits et légumes issus des semences paysannes et cultivés près de chez eux. L’objectif est de doubler ses ventes pour 2019.

GÉNÉRALISER LA BLOCKCHAIN AUX FILIÈRES QUALITÉ CARREFOUR

La blockchain est une technologie de stockage et de transmission numérique d’informations sécurisées et infalsifiables. Elle constitue une base de données qui contient l’historique de tous les échanges effectués entre ses utilisateurs (producteurs, transformateurs et distributeurs) depuis sa création. Pour apporter davantage d’information aux consommateurs et une meilleure transparence dans la traçabilité des produits, Carrefour a lancé la première blockchain alimentaire d’Europe (poulets fermiers d’Auvergne Filière Qualité Carrefour et tomates) et poursuit le déploiement de cette nouvelle technologie à 6 autres filières (œufs, lait, saumon, rocamadour, orange et poularde…).

ACCOMPAGNER 500 AGRICULTEURS À LA CONVERSION AU BIO

En lien avec son 1er engagement, le groupe a décidé d’endosser la responsabilité sociétale d’accompagner ses partenaires à la conversion bio, avec déjà une centaine de producteurs en cours de conversion. Carrefour a été le premier à lancer avec WWF le « contrat Bio Développement ». Les produits issus d’une agriculture en transition biologique seront identifiés en association avec le WWF par un étiquetage spécifique visible en magasin.

LUTTER CONTRE LE GASPILLAGE

Le gaspillage alimentaire est une problématique majeure dans le monde, comme en France. Chaque année sur la planète, 1,3 milliard de tonnes de nourriture finissent à la poubelle alors que ces denrées sont toujours comestibles et ne présentent aucun danger pour la santé. Pour lutter contre le gaspillage, Carrefour agit de plusieurs façons.

L’enseigne est aujourd’hui le premier donateur des banques alimentaires en offrant l’équivalent de 106 millions de repas en 2017 à plus d’un millier d’associations caritatives comme les Restos du Cœur, le Secours Populaire et la Croix Rouge.

Dès 2014, il a été le premier distributeur à modifier ou à supprimer les DLC de plus de 500 produits de sa marque. La date limite de consommation des yaourts nature Carrefour a par exemple été allongée de 7 à 10 jours. Le groupe met aussi en avant les bons plans anti-gaspi à des tarifs promotionnels dans les rayons de ses magasins.

Enfin, Carrefour possède de nombreux partenariats avec des structures alimentaires qui vont par exemple récupérer les produits invendus, les convertir en produits transformés et les commercialiser en rayon sous leur nouvelle forme. Il est également le premier distributeur à avoir signé un partenariat avec Too Good To Go pour écouler les restes du restaurent d’entreprise.

FRUITS ET LÉGUMES BIO DE SAISON

Ne proposer que des produits bio de saison c’est agir pour la santé car ces aliments ont conservé toutes leurs qualités nutritionnelles en ont des teneurs élevées en vitamines. Ainsi les fruits et légumes bio Carrefour sont cultivés localement, cueillis à maturité ont aussi de meilleurs qualités nutritionnelles que les autres. À travers cet engagement, l’enseigne souhaite agir pour la planète en défendant une agriculture durable et responsable dans le respect des cycles de la nature.

Le distributeur agit aussi pour le climat en privilégiant les productions locales et des circuits de distribution plus courts et moins polluants.

Pas de commentaire

Publier un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest