Lait_Blog
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Comment acheter son lait au juste prix en France ?

Face à la dévalorisation du prix du lait, des initiatives redonnent le pouvoir aux consommateurs en vendant du lait au prix juste.

Le défi des filières laitières

Aujourd’hui en France, un agriculteur se suicide tous les 2 jours et les producteurs « bovins lait » sont particulièrement touchés. Conséquence de l’agribashing et face à ce manque de valorisation, le nombre d’exploitations laitières ne cesse de baisser et ces dernières ont été divisées par deux en 2019.

En produisant leur lait pour des industriels tels que Lactalis, les producteurs perçoivent entre 28 et 33 centimes par litre alors que la brique est vendue en moyenne 0,94€ en 2020. Trop peu pour pouvoir vivre décemment. Face à ce constat des groupes de consommateurs et d’agriculteurs ont décidé de reprendre le pouvoir sur leur consommation et leur rémunération, en créant des marques équitable. 

lait-patron

Faire France, le lait des agriculteurs

Suite à la grève du lait de 2009 des agriculteurs pour rappeler la valeur de leur produit, ces derniers ont créé leur propre marque afin de montrer qu’il était possible de rémunérer correctement la filière. C’est ainsi qu’est née Faire France qui regroupe aujourd’hui plus de 500 agriculteurs. Aujourd’hui, après avoir investi entre 1000 et 5000€, les agriculteurs sont propriétaires de la marque. Et pour chaque litre vendu, ces derniers touchent 0,45€, bien au delà de la moyenne nationale. Faire France va encore plus loin, puisqu’elle oblige les agriculteurs adhérents, à se rendre entre 2 et 5 fois par ans en supermarché pour aller à la rencontre de leurs consommateurs. Ceci permet alors de connaître leurs attentes et de parler des réalités de leur métier trop souvent pointé du doigt.

Après 7 ans d’existence, Faire France observe un véritable changement. Pionnière dans son domaine, elle compte aujourd’hui près de 40 concurrents, ce dont elle se réjouit. En effet, bien que cela représente aujourd’hui 2% des volumes totaux vendus, cette concurrence est la preuve que les choses bougent dans le bon sens.

lait-vaches

C’est qui le patron ?!

La marque « C’est qui le patron ?! » existe elle aussi depuis quelques années déjà. Elle est née d’un constat très simple: 8 centimes, par litre vendu, c’est ce qui manque en moyenne, aux producteurs pour pouvoir se rémunérer correctement. Grâce à cette marque collaborative, les consommateurs deviennent de véritables acteurs et définissent les cahiers des charges des produits avant qu’ils n’arrivent dans les rayons. Aujourd’hui, en achetant une brique de lait de la marque engagée à 0,99€, nous permettons aux producteurs de toucher 0,39€.

En revanche, pour que l’exploitation d’un agriculteur fasse partie de « C’est qui le patron ?! », cette dernière doit respecter un cahier des charges. À savoir entre autre, faire pâturer les vaches entre 3 et 6 mois et les nourrir avec une alimentation locale et sans OGM.

Aujourd’hui, « C’est qui le patron ?! », c’est aussi du beurre, de la confiture, des jus, des compotes, des œufs, et plein d’autres produits à retrouver dans vos rayons. Et si vous souhaitez vous aussi prendre part dans l’aventure, vous pouvez contribuer en élaborant le cahier des charges des prochains produits juste ici.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Newsletter inspirante

Articles pour vous

Newsletter inspirante

À découvrir

Savourez notre

newsletter inspirante