Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Conserves fait-maison : la fermentation a du bon

Saviez-vous que la fermentation est la plus ancienne méthode de conservation ? Dans un contexte de confinement (cookies, pain et j’en passe), ce procédé naturel et biologique revient en force dans les foyers. Décryptage de cette technique aux propriétés étonnantes.

La fermentation

La fermentation revient au goût du jour et pour de nombreuses raisons. Elle permet de conserver les aliments plus longtemps et de développer leurs qualités gustatives. De plus, les ferments riches en probiotiques et vitamines, viennent renforcer le système immunitaire et le microbiote intestinal. Mais comment est-ce possible ?

La fermentation est en fait le résultat de la transformation d’un aliment par un micro-organisme (bactéries, levures ou moisissures) en l’absence d’oxygène. Pour se nourrir, ils transforment les sucres et les protéines en alcool, acide et gaz carbonique.

Ainsi, selon le type de ferment utilisé et son impact, différents types de fermentation sont possibles. Par exemple, nous expliquions dans ce petit guide, qu’il existe de nombreuses boisons fermentées. Elles se démarquent par leur composition et leur goût mais le concept est le même. En effet, chacune d’elle contient des aliments fermentés vivant qui leur apporte des vertus épatantes.

La lacto-fermentation

Mais la fermentation ne se limite pas seulement aux boissons. On peut également l’utiliser pour conserver des aliments sur le long voir très long terme comme avec la lacto-fermentation. Grâce à cette technique, on peut conserver des légumes, des fruits. La choucroute est un exemple parmi tant d’autres. On cite également le kéfir, la sauce soja ou encore les pickles.

Grâce à cette technique les aliments ne sont pas altérés et sont plus facilement digestibles. La teneur en vitamines et lactobacilles (bonnes bactéries) est augmentée, tandis que nitrites, nitrates et pesticides aux effets néfastes sur la santé voient leur concentration diminuée.

Une technique utilisée par l’école Ducasse – Paris Studio

Cédric Barbarat, chef exécutif de l’école Ducasse en connait un rayon sur le sujet. prend la parole sur cette technique. Il a d’ailleurs décidé d’ouvrir un cours à ce sujet.

Au programme : réalisation de Chou fermenté, Kéfir de fruits et de lait, Légumes fermentés, Radis façon pickles aux kumquats, Sarmales, condiment herbes et Kasha… Vous repartirez avec  petit cadeau à la fin et le ventre plein ! Pour réserver votre place, c’est juste ici 

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Newsletter inspirante

Articles pour vous

Newsletter inspirante

À découvrir

Savourez notre

newsletter inspirante