Couv-cornichons-français

Le cornichon français fait son grand retour

Après une longue absence, la culture des cornichons fait son grand retour sur les sols de l’hexagone. Immersion au cœur de la filière du cornichon made in France.

80% des cornichons sont Indiens

Avis aux cornichonophiles, l’idée d’un cornichon craquant avec une tranche de terrine sur du pain de campagne vous met l’eau à la bouche ? Vous n’envisagez pas une raclette sans votre petit pot de condiments ? Mais savez-vous où sont cultivés vos cornichons ?

Vous n’étiez peut-être pas au courant mais en 2017, sur les 60 millions de bocaux de cornichons vendus en France, 80% provenaient de cultures indiennes (premier pays producteur aujourd’hui) et 20% des pays de l’Europe de l’Est.

Minute culture du jour : le cornichon a été découvert il y a 2 000 ans aux pieds de l’Himalaya. Ensuite importé dans l’hexagone au XVIe siècle, il sera cultivé chez nous jusque dans les années 1990. La mondialisation et l’accès à une main d’œuvre moins chère incita alors les marques à s’approvisionner en Inde. Rideau pour les productions françaises avec des grands groupes industriels spécialistes qui délocalisent leurs productions. Un profit qui ne profite pas à tous…

Les agités du bocal

Depuis 2012, d’irréductibles gaulois décident de relancer la production de cornichons français !

On commence avec Henri, à la tête de la Maison Marc, un nom en honneur à son grand-père, cultivateur de cornichon dans les années 1950. Pour retracer l’histoire de cette marque familiale, après Marc, c’est son fils Florent qui reprend l’exploitation en 1975. En 2009, face à la mondialisation, Amora-Maille et tous les grands groupes industriels, décident de s’approvisionner en Inde et ferment les portes de leurs usines. Clap de fin pour les productions françaises. En 2012, le « made in France » a la côte à nouveau : c’est là qu’Henri décide de relancer la production alors que les cornichons 100% français avaient disparus. Son objectif ? Vendre à des consommateurs plus attentifs à l’origine et à la qualité des produits. Dites bonjour aux cornichons bleu-blanc-rouge, cultivés sans herbicide, sans insecticide, sans conservateur et conditionnés à Chemilly-sur-Yonne, sur le terrain de la maison de son grand-père. Des condiments de qualité disponibles dans des épiceries fines, restaurants étoilés et même sur les tables de l’Élysée !

cornichons-maison-marc

© Maison Marc

Autre marque qui œuvre pour le développement de la filière française : Jardin d’Orante. Rachetée à Lesieur il y a 12 ans par le groupe Reitzel, la marque a fait le choix en 2016 de proposer des cornichons 100% français et non traités. C’est ainsi que 12 agriculteurs français de la Sarthe, du Loir-et-Cher, du Cher et de l’Indre-et-Loire cultivent de nouveau le petit fruit. En 2019, plus de 20 hectares sont dédiés à cette culture qui produisent 857 000 bocaux,  7,5 fois plus que l’année 1 ! Pour garantir la qualité de leur produit, les cornichons sont récoltés à la main, de manière traditionnelle. À la différence de l’Inde qui peut se permettre 3 récoltes par an, dans les champs de Jardin d’Orante, le condiment et semé au mois de mai et récolté en juillet et août. En effet, il nécessite beaucoup d’eau et des conditions climatiques particulières. Un climat ni trop chaud et ni trop froid, avec des températures entre 15 et 35°C. Et parmi les missions que s’est fixée la marque : redonner leur place aux cornichons légèrement plus gros, qui sont les véritables standards de nos champs. Pour cela, Reitzel achète aux producteurs, à prix fixes, la totalité de leur récolte, quelque soit le calibre. Comme quoi, ce n’est pas la taille qui compte !

En gage de qualité, Marc Veyrat signe toutes les compositions de cette marque 100% française, du cornichon, jusqu’au conditionnement, en passant par l’assaisonnement.

Enfin, comme clin d’œil à la relance de la filière française, Jardin d’Orante vous propose d’intégrer l’aventure en devenant agriculteur en herbe du cornichon français. En commandant votre kit « Mon Cornichon Maison », vous pourrez vous aussi faire pousser, chez vous, vos propres cornichons Made in France !

cornichons-kit-jardin-d-orante

© Jardin d’Orante

Et la bonne nouvelle pour terminer l’année (et cet article) : en 2019, 1 % des cornichons vendus en France viennent d’une production hexagonale. L’ambition est d’atteindre 10 % en 2027. C’est tout ce qu’on leur/nous souhaite !

Newsletter inspirante

Articles pour vous

Newsletter inspirante

À découvrir

Savourez notre

newsletter inspirante