Où manger une excellente cuisine japonaise à Paris ?

Je ne sais pas si c’est le nouvel an chinois qui influe sur mes envies d’Asie, mais j’ai testé de nombreux restaurants asiatiques ces derniers temps et je me suis dit qu’un petit top de mes restaurants japonais parisiens pourrait bien vous intéresser (parce-que finalement entre la Chine et le Japon, il n’y a qu’une mer) !

Udon Jubey, si vous avez envie de udons diaboliquement bons…

Un des nombreux restaurants japonais de la rue Ste Anne, et certainement un des meilleurs ! Vous commanderez ici de la vraie cuisine japonaise préparée par de vrais japonais, ce qui n’est pas négligeable.

La spécialité ici ce sont les udons, ces espèces de grosses pâtes à base blé, trempées dans un bouillon et accompagnées de viande ou de légumes. Le gros coup de cœur : le katsudon, un bol de udons servi avec du porc pané et un œuf cuit, avec un assaisonnement au top : que du bonheur.

Udon Jubey : 39 rue Sainte Anne – Paris 1er

Udon Jubey

Gyoza bar, on n’y va pas par hasard !

Comme son nom l’indique, on va au gyoza bar pour déguster des gyozas (parmi les meilleurs de la capitale), et rien d’autre ! La carte est aussi pauvre que les gyozas sont bons, et ne propose que ces beignets frits sous différentes portions, du riz et des boissons. La qualité est au rendez-vous, les gyozas sont légèrement croustillants et ont un bon goût de légumes, et la sauce qui les accompagne est tout à fait folle.

Ne vous laissez pas impressionner par la queue devant l’établissement : le service est hyper rapide et vous ne patienterez jamais plus de 10-15min avant d’être installé.

Le petit plus : la vente à emporter !

Gyoza bar : 56 passage des Panoramas – Paris 2

Isami, pour des suhis bons comme là-bas

Un des sushis-master de Paris ! Ici le poisson est découpé devant vous et préparé avec amour dans la plus pure tradition japonaise. Les produits sont frais tout comme l’accueil qui n’est pas très agréable, mais c’est le seul point négatif d’Isami.

En entrée, n’ayez pas peur du foie de lotte qui vous sera servi en marinade, et patientez avant le clou du spectacle et les sushis hyper délicats à base de saumon, thon, St Jacques, anguille, riz délicieux et saveurs parfaitement maîtrisées.

Les prix s’envolent rapidement mais sont en cohérence avec la qualité du contenu de nos assiettes.

Isami : 4 quai Orléans – Paris 4

Isami

Peco Peco, le nouveau lieu branché pour des brochettes originales et savoureuses

Un tout petit restaurant qui vient d’ouvrir du côté de Pigalle, et qui commence déjà à bien faire parler de lui ! On y trouve des kushiage : spécialités de brochettes recouvertes de friture à base de viande, poisson et autres légumes variés qui sont ici particulièrement goûteuses. Je vous conseille de tester les courgette-parmesan, asperge-bacon, ou poulet-wasabi pour les meilleures, ainsi que celles au cabillaud ou à la langoustine qui valent tout aussi bien le détour. La friture n’est pas écoeurante et les produits sont frais et bien associés, on ne sait plus où donner de la tête !

On accompagne le tout d’edadame et de boulettes de riz laquées au soja, hyper bonnes.

Pour les prix, c’est pas cher : on reste dans les tarifs de bons restaurants japonais (entre 1,5 et 2,5€ la brochette, 3,5€ la portion d’edadame).

Peco Peco : 47 rue Jean-Baptiste Pigalle – Paris 9

Peco Peco 1

Newsletter inspirante

Articles pour vous

Newsletter inspirante

À découvrir

Savourez notre

newsletter inspirante