couv-abeilles
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Déclin des colonies : les abeilles ont le bourdon

Le taux de mortalité des abeilles en France est passé de 5% à 30% en 30 ans. Un déclin qui s’explique principalement par l’agrochimie, mais pas que…

SOS abeilles menacées

Selon l’ONU, les abeilles pollinisent 71 des 100 espèces cultivées, ce qui représente 90 % des denrées alimentaires mondiales. Depuis la fin des années 1990, les apiculteurs constatent un net recul des populations d’abeilles au sein de leurs colonies. Faisant tristement partie des espèces les plus menacées, on rappelle que leur déclin est principalement dû aux pesticides et plus particulièrement aux néonicotinoïdes, une catégorie d’insecticides largement utilisé en agriculture conventionnelle et extrêmement agressifs.

abeilles-ruches

Mais le dérèglement climatique n’est pas en reste dans les causes de ce déclin. La pluie, le gel ou encore des températures inférieures altèrent leur travail et les menacent. Floraison tardive, pluies abondantes au printemps, les butineuses n’ont pas été incitées à sortir de leur ruche. Ne pouvant correctement se nourrir, la mortalité s’accélère, faisant perdre parfois des colonies entières à certains apiculteurs.

Enfin, l’urbanisation est également complice de cette surmortalité, puisqu’elle réduit considérablement le nombre d’espaces verts, et par conséquent de fleurs sauvages à butiner.

Stopper ce déclin

Face à cette menace, des solutions se mettent en place pour tenter de protéger les abeilles. Parmi elles, l’installation de petits nichoirs, sur son balcon ou son jardin. Composés de tubes de bambou, les abeilles s’y nichent à l’intérieur pour pondre tranquillement leurs œufs. Vendus avec des cocons d’abeilles en hibernation, ce procédé favorise la reproduction d’une année sur l’autre.

Une autre solution consiste à planter des fleurs appréciées des abeilles, comme le coquelicot ou le bleuet. Et pour aller encore plus loin, il est possible d’utiliser des plantes mellifères, riches en pollen et en nectar, tels que la lavande, le romarin ou encore les dahlias. À l’automne, misez sur les crocus qui fleurissent en cette saison et aident les abeilles à passer l’hiver.

abeilles-lavande

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Newsletter inspirante

Articles pour vous

Newsletter inspirante

À découvrir