Découvrez les 50 aliments du futur

Surpopulation, réchauffement climatique, alimentation et santé… Quels seront les aliments qui constitueront nos repas dans un futur très proche ?

C’est à cette question que WWF et Knorr ont tenté de répondre, dans un rapport intitulé « The Future 50 foods ». Dans la lignée du rapport « Planète Vivante » publié par WWF, qui présentait l’incidence dévastatrice du système alimentaire mondial, l’ONG a mutualisé ses expertises avec celles de Knorr pour imaginer ce que sera (devra être) l’alimentation de demain. Ce document dresse donc une liste prédictive et idéale des 50 aliments « du futur », sélectionnés pour leurs propriétés nutritives et leurs caractères éco-responsables.

Le rapport « Planète Vivante » de WWF soulignait déjà la faible diversité de notre alimentation à travers un chiffre choquant : 75% de notre alimentation provient de seulement 12 espèces de plantes et 5 espèces animales. Le maïs, le riz et le blé représentent 60% des calories provenant de plantes dans l’ensemble du régime alimentaire humain. Bien que les gens reçoivent suffisamment de calories, ces régimes étroits ne fournissent pas assez de vitamines et de minéraux.

D’ici 2050, la population mondiale devrait atteindre près de 10 milliards de personnes qu’il faudra nourrir sur une planète aux ressources limitées. Il sera donc important de puiser nos ressources différemment, de manière plus égalitaire, plus variée et surtout plus durable.

Nous avons décortiqué l’intégralité du rapport pour vous présenter ces 50 aliments. Certains sont bien connus pour la plupart d’entre nous, mais d’autres méritent qu’on se penche un peu plus dessus. Sauf si l’éleusine, l’haricot marama ou le polypore en touffe n’ont déjà plus de secret pour vous.

Et comme nous sommes passionnés de cuisine, nous n’avons pas pu nous empêcher d’ajouter nos conseils culinaires pour vous préparer dès maintenant à l’alimentation du turfu !

Ces aliments sont regroupés en 11 catégories, à savoir : 2 algues, 9 haricots/légumineuses, 1 cactus, 9 céréales, 3 légumes, 9 feuilles vertes, 3 champignons, 4 noix et graines, 3 racines, 3 pousses, 4 tubercules. Sans surprise, vous noterez que les aliments issus d’animaux ne figurent pas dans cette liste.

 

Algues

Nori

Algues Nori

Il s’agit d’une variété d’algues rouges connue pour son lien avec la cuisine japonaise. Appelée ‘nori’ au Japon, elle est utilisée le plus souvent pour emballer les sushis. Cet équivalent japonais de la laitue est réputée pour sa richesse en vitamine C et sa capacité à faire ressortir le goût d’umami dans les aliments.

La culture d’algues comestibles a été suggérée comme un facteur décisif dans le système alimentaire. Parce qu’elles vivent sauvagement dans l’eau, les algues peuvent être cultivées et récoltées toute l’année et ne nécessitent ni pesticides ni engrais.

 

Algues Wakame

Cultivé depuis des siècles par des agriculteurs de la mer en Corée et au Japon, le wakame est de couleur vert foncé, est riche en nutriments et facile à cultiver. En conservant des propriétés similaires à celles des autres algues, les algues wakame peuvent être récoltées toute l’année, poussent rapidement sans utiliser d’engrais ni de pesticides et contribuent à l’équilibre biologique de l’eau. Au-delà de l’Asie, ces algues sont élevées dans des gisements de mer en France, en Nouvelle-Zélande, en Californie et en Argentine. En plus de contenir une variété de vitamines et de minéraux, le wakame est l’une des rares sources végétales de l’acide gras oméga 3, l’acide eicosapentaénoïque, que l’on trouve presque exclusivement dans les poissons gras qui se nourrissent d’algues. Le plus souvent vendu séché puis réhydraté, le wakamé a une texture savoureuse et satinée. Ces algues peuvent être hachées et ajoutées aux soupes ou frites et parsemées dans les salades.

 

Haricots et légumineuses

Haricots azuki

Les haricots azuki gagnent en popularité en raison de leur polyvalence, de leur contenu nutritionnel et de leur goût. De petite taille et de couleur brune rougeâtre, ils sont le fruit riche en nutriments de plantes résistantes à la sécheresse. Ils nécessitent donc moins d’eau que de nombreuses autres cultures et peuvent produire de hauts rendements, même sur des terres acides.

Les azuki sont couramment consommés au Japon et dans d’autres pays d’Asie, grâce à leur goût doux et sucré, légèrement noiseté et à leurs bienfaits pour la santé. Ils sont pleins d’antioxydants et de protéines et contiennent également des niveaux élevés de potassium et de vitamines B. Les azuki sont souvent cuits, réduits en purée et sucrés pour en faire une pâte qui peut être utilisée comme garniture en pâatisserie, ajoutée aux soupes ou mélangée avec du riz. Ils sont également excellents dans les salades ou sautés à la poêle.

 

Haricots noirs

Ces produits phares de la famille des légumineuses sont régulièrement classés dans la catégorie ‘superfood’ en raison de leur teneur élevée en protéines et en glucides.

Particulièrement populaires dans la cuisine latino-américaine, les haricots noirs sont petits et brillants, avec une saveur légèrement sucrée rappelant celle des champignons. Leur texture dense et charnue les rend parfaits pour les ragoûts et remplacent facilement le bœuf haché dans de nombreux plats.

Ils sont souvent combinés avec des grains comme le riz brun ou le quinoa, assaisonnés avec des oignons, de l’ail et des épices et servis en accompagnement, ou encore garnis de légumes pour un repas complet. Qu’ils soient achetés en conserve ou séchés, l’eau utilisée pour stocker ou cuire les haricots peut être ajoutée aux plats pour un goût plus intense.

 

Fèves

Les fèves sont cultivées entre les récoltes pour protéger le sol, on appelle cela des cultures de couverture. Ce type de culture aide à supprimer les mauvaises herbes, à enrichir le sol et à lutter contre les parasites. Les fèves sont des plantes robustes et adaptables qui peuvent pousser dans la plupart des sols et des climats. Elles sont protégées par une gousse que l’on peut manger crue quand la plante est jeune, ont un goût sucré d’herbe et une texture de beurre.

À mesure que la plante vieillit, la gousse se durcit et n’est pas consommée couramment en raison de sa texture et de son goût amer. Les fèves sont riches en protéines pour les risottos, les soupes et les ragoûts et sont également parfaites comme plat d’accompagnement assaisonnés de romarin, de thym et de poivre.

 

Haricots Bambara

On sous-estime bien trop ce petit haricot qui est pourtant intéressant pour une alimentation durable puisqu’il possède de grandes qualités nutritives et peut pousser dans des environnements difficiles, même dans des sols très arides. On trouve principalement ces haricots dans les régions d’Afrique subsaharienne et plus rarement d’Afrique du Sud. Ils sont également cultivés à travers l’Asie du Sud-Est, dans le sud de la Thaïlande, à l’ouest de Java et dans certaines parties de la Malaisie.

La culture des Bambara présente de nombreux avantages, ce qui en fait une culture durable. En Malaisie, les haricots Bambara sont cultivés pour favoriser la croissance de jeunes arbres délicats. Ils possèdent également un impressionnant apport en nutriments, du point de vue de l’agriculteur et du consommateur, avec leur combinaison de glucides, protéines, et de nombreuses vitamines et minéraux.

 

Haricots Niébé/ Cornilles

Le niébé Catjang est une variété moins commune. Ils sont originaires d’Afrique mais grandissent maintenant dans les régions chaudes du monde, notamment en Amérique latine, en Asie du Sud-Est et au sud des États-Unis.

Communément cultivées pour leur goût de noisette et leur haute valeur nutritive, ces graines sont de petites centrales énergétiques emballées.

Le niébé est gorgé de minéraux, de vitamines, de magnésium et de protéines. Il s’agit encore une fois d’une culture de couverture à croissance rapide qui résiste à la sécheresse, à la chaleur et sont capables de prospérer dans des sols pauvres et en auto-ensemencement. Le niébé est également capable de résister aux pressions du bétail sur les pâturages.

 

Lentilles

Originaire d’Afrique du Nord et d’Asie, ce cousin du pois a été l’une des premières cultures au monde. Les lentilles ont besoin de peu d’eau pour pousser et ont une empreinte carbone 43 fois inférieure à celle du bœuf.

Il existe des dizaines de variétés, toutes avec des saveurs légèrement différentes de terre, de poivre ou de sucré. Les lentilles regorgent de protéines, et de glucides. Les lentilles du Puy gardent leur forme et texture après la cuisson et sont souvent servies avec du poisson ou des légumes rôtis. Les lentilles rouges et jaunes se font en purée ou sont délicieuses mélangées dans des ragoûts et des soupes.

 

Haricots marama

Originaire du désert du Kalahari en Afrique australe, la fève marama et ses racines tubéreuses comestibles sont tolérantes à la sécheresse et s’adaptent bien aux environnements difficiles et aux sols endommagés. Il s’agit d’un aliment ancien, consommé depuis l’installation des premiers peuples d’Afrique australe et sont maintenant cultivés avec succès en Australie et aux États-Unis.

Leur huile, qui constitue une bonne source d’acides gras essentiels, peut être utilisée aussi bien pour la cuisine que pour les vinaigrettes. Les haricots Marama eux-mêmes peuvent être bouillis ou moulus. Ils peuvent également être utilisés pour faire une boisson au lait. Une fois torréfiés, ils ont un goût similaire à celui des noix de cajou, ce qui en fait un excellent ajout aux sautés et autres plats cuisinés.

 

Haricots mungo

Originaires de l’Asie du Sud-Est, les haricots mungo ont été cultivés pour la première fois aux États-Unis au 19ème siècle comme aliment pour le bétail. Aujourd’hui, ces haricots minuscules et tendres sont prisés par les populations asiatiques pour leur goût net et leur capacité à absorber les saveurs. Ils contiennent également des protéines, des vitamines B et divers minéraux.

Les plantes prospèrent dans des conditions ensoleillées et sont considérées comme tolérantes à la chaleur et à la sécheresse.

Les haricots mungo sont parfaits avec les nouilles, les plats de riz, les curry et les sautés. Ils peuvent même être brouillés comme des œufs ou en purée pour ressembler à de la crème glacée. Leurs pousses sont également nutritives, ajoutant du croquant aux salades et aux sandwichs avec leur goût sucré et boisé.

 

Fèves de soja

Le soja est un élément essentiel du système alimentaire mondial. Riche en protéines, le soja a transcendé ses origines asiatiques pour devenir la légumineuse la plus cultivée au monde. Il a été consommé comme source de protéines et broyé pour son huile, qui maintenant représente une part importante de la consommation mondiale d’huile végétale.

La valeur nutritive du soja en fait un aliment incontestablement puissant. Dans 100 grammes de fèves de soja crues, nous retrouvons 38 grammes de protéines. En fait, le soja qui fournit plus de protéines par hectare que toute autre culture contient également des vitamines K et B, en plus de quantités importantes de fer, manganèse, phosphore, cuivre, potassium, magnésium, zinc, sélénium et calcium.

 

Cactus

Cactus Nopales

Aussi connu comme la figue de Barbarie ou la poire de cactus, les cactus nopales sont faciles à cultiver et très adaptables. Ils sont largement cultivés en Amérique centrale et du Sud, en Afrique et au Moyen-Orient et commencent à gagner en popularité en Australie et en Europe.

Les fruits, les fleurs, les cladodes (pousses atténuées émergeant de la tige de la plante) et l’huile de cactus nopal sont de riches sources d’éléments nutritifs, mais ce ne sont pas seulement des cultures précieuses du point de vue de la nutrition. Ils peuvent également être utilisés comme aliments alternatifs pour animaux et pour produire du biogaz (source d’énergie renouvelable).

Certaines études cliniques suggèrent que les nopales peuvent même contribuer à la perte de poids, en raison de leur faible teneur en calories, mais les avantages ne sont pas encore démontrés.

Ils ont également fait l’objet d’essais dont les résultats suggèrent qu’ils pourraient aider à soulager les symptômes de la “gueule de bois” provoquée par l’alcool. Cela est probablement dû à leur teneur en nutriments et en eau.

Les nopales sont un ingrédient commun de la cuisine mexicaine. les feuilles et les fleurs peuvent être consommés crues, cuites ou transformées en jus délicieux ou en confitures.

 

Céréales et graines

Quinoa

Amarante

L’amarante est cultivée pour ses graines et ses feuilles. Le grain est préparé dans de l’eau bouillante, comme du riz, ou éclate comme du maïs. Ses feuilles sont un aliment de base en Asie et en Afrique et se mangent de la même manière que les autres légumes verts à feuilles.

La plante peut être cultivée à n’importe quelle altitude sans avoir besoin de beaucoup d’eau, ce qui en fait une culture idéale dans les zones où l’eau est rare.

Considérée comme la première culture du Mexique, l’amarante est l’une des plus anciennes cultures, bien aimée par les Aztèques et les Incas pour ses propriétés surnaturelles présumées.

Comparativement aux autres céréales, la graine jaune sableuse d’amarante est riche en magnésium et en protéines. Elle a un goût légèrement noisette et une texture gélatineuse qui la rend idéale pour les soupes, les plats d’accompagnement et les risottos.

 

Sarrasin

Le sarrasin est l’un des grains les plus sains, les plus nutritifs et les plus polyvalents. Il s’agit d’une culture de saison courte, mûrissant en seulement huit à douze semaines, et pousse bien dans les sols acides et sous-fertilisés.

Le sarrasin peut également être utilisé comme «culture de couverture» ou «culture d’étouffement» pour aider à réduire les mauvaises herbes et à réduire l’érosion du sol pendant que les champs se reposent lors de la rotation des cultures.

Contrairement à son nom, le sarrasin n’est pas lié au blé et ne contient pas de gluten. C’est une substitution idéale de protéines pour nos pâtes et nos pains. Le sarrasin peut également être une excellente alternative au riz. Il est idéal cuit dans un bouillon et peut être utilisé en salade ou en assiette. Il est populaire en Russie et dans les pays d’Europe de l’Est et est généralement consommé dans des ragoûts, avec des pommes de terre, des légumes et de la viande.

 

Éleusine

En tant que culture, l’éleusine présente de nombreux avantages : elle peut prospérer dans les sols de faible fertilité et peut être associée au maïs, au sorgho et aux légumineuses. Elle présente une résistance naturelle aux insectes supérieure à celle des cultures similaires, ce qui entraîne des rendements plus élevés et une dépendance moindre à l’utilisation de pesticides. Parmi les principales céréales, l’éleusine est l’une des plus nutritives. C’est une bonne source de vitamine B1 et de minéraux.

L’éleusine est généralement consommée de la même manière que les autres céréales ou grains. On la cuisine sous forme de bouillie ou moulue et utilisée dans le pain ou les pancakes. Elle a une saveur légère, un peu plus corsée que le quinoa, et une texture similaire à celle de la semoule.

 

Fonio

Le fonio résiste à la sécheresse et peut pousser dans des sols sableux ou acides. Ses racines aident à sécuriser la terre arable pour empêcher la propagation de déserts et c’est l’une des céréales les plus mûres au monde, avec une croissance de 60 à 70 jours. Le fonio est surnommé la « culture de fermier paresseux » parce qu’il est vraiment facile à cultiver. Les agriculteurs dispersent simplement les graines après la première pluie et attendent la récolte.

Le fonio ne contient pas de gluten et est très nutritif. Il contient du fer, du zinc, du magnésium et des phytonutriments. Le fonio peut être utilisé dans les salades, les craquelins, les pâtes et même dans les produits de boulangerie. Il peut remplacer l’avoine, la semoule ou du riz dans n’importe quel plat. Le fonio peut également être utilisé pour brasser de la bière.

 

Kamut

Le blé Khorasan est cultivé dans 40 pays à travers le monde et est reconnu pour sa capacité à tolérer différents climats sans utiliser de pesticides ou d’engrais artificiels. Les grains ambrés de ce blé ancien ont une taille égale à deux fois celle du blé ordinaire et, une fois cuits, ils ont un goût plus riche, plus crémeux et de noix. Le kamut est riche en minéraux, constitue une bonne source de minéraux, magnésium et sélénium, et contient des antioxydants. Il est nutritif et peut être utilisé de la même manière que d’autres formes de blé. Le kamut est disponible sous de nombreuses formes, y compris en tant que céréales complètes. Ils sont parfaits pour les ragoûts, les soupes, les pilafs et les salades.

 

Quinoa

Sur le plan botanique, le quinoa n’est pas une céréale mais un parent d’épinards, de betteraves et de blettes. C’est une plante robuste qui peut tolérer les gelées, les sécheresses et les grands vents, et nécessite peu de fertilisation. Cela signifie qu’il peut pousser dans divers climats et terrains, y compris les zones avec une irrigation minimale ou aussi peu que trois à quatre pouces de précipitations annuelles. Cette plante est une protéine complète car elle contient les neuf acides aminés essentiels. Elle ne contient pas de gluten et présente un équilibre exceptionnel en protéines, lipides, minéraux et vitamines. Le quinoa, comme tout aliment, peut et doit être cultivé selon des pratiques durables et, comparé à des cultures similaires, ne nécessite pas plus de ressources.

 

Épeautre

Ancienne forme de blé, l’épeautre est un hybride de blé et d’herbe de chèvre. En raison de sa teneur élevée en glucides, les Romains l’appelaient le «grain en marche». Comparé à des types de blé similaires, il contient de plus fortes concentrations de minéraux, notamment de magnésium, de fer et de zinc. L’épeautre est souvent l’un des composants du farro, mélange de différents types de blé, qui gagne en popularité dans certaines régions d’Europe et d’Amérique du Nord. Entier ou perlé, l’épeautre doit être bouilli jusqu’à ce qu’il soit tendre. Il peut être utilisé à la place du riz dans le pilaf, le risotto et les plats d’accompagnement, avec un petit goût de noisette en prime.

 

Teff

En Éthiopie, cette petite graine d’herbe est un aliment de base de longue date en raison de sa valeur nutritionnelle, car elle constitue une bonne source de fer, de calcium, de magnésium, de manganèse et de phosphore. Il est bien adapté aux climats difficiles, peut supporter à la fois la sécheresse et les sols gorgés d’eau, est facile à stocker et résiste aux parasites. Les graines peuvent être cuites à la vapeur ou bouillies, en accompagnement.

 

Riz sauvage

Le riz sauvage est en réalité la graine d’une herbe semi-aquatique qui pousse à l’état sauvage dans les lacs et les rivières d’Amérique du Nord. Longues et fines, les graines sont recouvertes d’une enveloppe verte, brune ou noire. Après la récolte, l’enveloppe est séchée puis décortiquée. Délicieusement noiseté, grillé et boisé avec une texture moelleuse, le riz sauvage est facile à digérer et constitue une source de minéraux précieux. Comparé au riz blanc, le riz sauvage contient plus de protéines, de zinc et de fer.

 

Fruits et légumes

Gombo

Fleurs de citrouille

Les feuilles et les fleurs de citrouille sont non seulement comestibles, mais également très nutritives et délicieuses. Les fleurs femelles ont des fruits minuscules qui peuvent former une citrouille, alors que les fleurs mâles ne le sont pas. La combinaison d’un léger goût de citrouille et d’une texture douce en font le complément parfait pour les soupes, les sauces, les salades et les plats de pâtes. Comme pour les autres cucurbitacées, la culture des citrouilles convient mieux aux sols riches et bien drainés sous les climats chauds et humides de l’Égypte, du Mexique, de l’Inde, de certaines régions des États-Unis, de la Chine et de l’Ukraine.

 

Gombo

Bien adapté pour résister aux changements de climat, le gombo fait partie des légumes les plus résistants à la chaleur et à la sécheresse au monde. Il contient des antioxydants, notamment du bêta-carotène, de la xéaxanthine et de la lutéine. Il est couramment utilisé dans les Caraïbes et dans les régions du monde où la cuisine créole, cajun et asiatique est populaire. Le gombo peut être cuit à la vapeur, sauté ou grillé et se marie bien avec des saveurs et des assaisonnements forts et épicés.

 

Tomates oranges

Comme toutes les tomates, cette petite variété orange remonte aux minuscules baies parfaitement rondes qui poussent à l’état sauvage sur la côte du Pérou et dans les îles Galapagos. Les tomates rouges sont l’un des légumes les plus consommés au monde. Les tomates oranges sont plus sucrées et moins acides que leurs congénères rouges et contiennent jusqu’à deux fois plus de vitamine A et de vitamine B que d’autres variétés (rouge, verte).

 

Feuilles vertes

Chou Kale

Feuilles de betterave

La partie verte feuillue de la betterave est la partie la plus nutritive de la plante mais aussi la plus souvent négligée.

Avec un goût et une nutrition similaires à ceux de la bette à cardes, les feuilles de betterave sont riches en vitamines K et A. Par rapport aux verts comme le navet et les feuilles de moutarde, les feuilles de betterave contiennent des niveaux plus élevés de magnésium et de potassium. Les légumes de betterave contiennent également autant de fer que les épinards, ainsi que de la lutéine, un pigment végétal, qui est associée à une bonne santé oculaire. Enfin, les plants de betterave se développent à des températures plus fraîches, tolèrent le gel et poussent à un rythme rapide.

 

Brocoli rave

Avec de longues tiges, de petites têtes ressemblant à du brocoli et des feuilles dentelées ressemblant à des navets, le brocoli rave est poivré et légèrement amer. Il est plus riche en folate que les feuilles de moutarde et les navets et, comme le chou frisé, est une source de vitamines A, C et K. Commun en Italie, au Portugal, en Pologne et en Ukraine, le brocoli rabe (ou brocoli italien) est facile à cultiver et peut être récolté dans les sept à huit semaines suivant la plantation. Les jeunes ombres immatures sont les parties les plus consommées. Parfois, les têtes de fleurs sont légèrement germées et de couleur violette.

 

Chou Kale

Le chou frisé est une plante robuste, capable de résister à des températures jusqu’à -15 degrés. Ses feuilles sombres peuvent être frisées ou lisses et ont parfois une teinte bleue ou violette. On dit que le goût, distinct et légèrement amer, devient plus sucré lorsqu’il est exposé à un froid extrême tel qu’un gel intense, mais plus amer et désagréable par temps chaud. Le chou frisé est cultivé dans toute l’Europe et aux États-Unis. Il est disponible toute l’année et contient des vitamines A, K et C, ainsi qu’une bonne source de manganèse et de cuivre.

 

Moringa

Le moringa pousse rapidement et résiste à la sécheresse. Les arbres forment un brise-vent naturel, aidant à prévenir l’érosion des sols dans des pays tels que Haïti. Les feuilles sont très nutritives et poussent abondamment toute l’année. De nombreuses parties de l’arbre sont utilisées en médecine traditionnelle en Inde et en Asie. Les produits contenant du moringa ont récemment gagné en popularité en tant que compléments alimentaires, en raison de leur valeur nutritive. Le moringa peut être ajouté à une grande variété de plats. Une fois cuites, les feuilles ont un goût similaire aux autres légumes verts à feuilles et peuvent parfaitement les remplacer. Il peut également être transformé en une poudre à utiliser dans les smoothies, les soupes, les sauces et les thés, ou cuit dans des caris ou au four.

 

Chou chinois

Comme la laitue mais avec plus de croquant, le chou chinois est l’un des légumes les plus populaires en Chine et est cultivé en Asie de l’Est toute l’année. Il porte divers noms, dont oreille de cheval, chou céleri chinois et chou à la moutarde blanche. Ses tiges blanches ou vert pâle et ses feuilles vert foncé sont riches en vitamines K et C. Bien que les tiges puissent être mangées crues quand la plante est très jeune, il vaut mieux les blanchir à l’eau bouillante, les faire sauter ou les cuire à la vapeur pour conserver leur goût délicat et leur texture croquante.

 

Feuilles de citrouille

Bien que les feuilles de cette vigne rampante sont couramment consommés en Afrique et en Asie, la citrouille a été cultivée pour la première fois il y a plusieurs milliers d’années en Amérique centrale. Les feuilles de citrouille sont souvent abandonnées lorsque les citrouilles sont cueillies, ce qui gaspille une quantité abondante d’éléments nutritifs. Les citrouilles, comme beaucoup d’autres plantes, ont plusieurs parties comestibles qui ne devraient pas être gaspillées. Les feuilles de citrouille sont une bonne source de fer, de vitamine K et de caroténoïdes. Les feuilles de citrouille ont le goût d’asperges, de brocoli et d’épinards. Lorsqu’elles sont jeunes, elles peuvent être consommées fraîches en salade.

 

Chou rouge

Plus communément cultivé dans les Amériques, en Europe et en Chine, le chou rouge a un goût prononcé, légèrement poivré et une texture croquante. Plus coloré et plus résistant que le chou vert, il contient dix fois plus de vitamine A et deux fois plus de fer. Le chou rouge pousse mieux par temps ensoleillé dans un sol humide et limoneux.

 

Epinards

Les épinards sont particulièrement riches en vitamines A, C et K, en vitamine B, contient du fer, d’autres minéraux et des phytonutriments. Parent de la betterave, de la bette à carde et du quinoa, l’épinard a une croissance rapide et convient aux climats plus froids où il peut être cultivé toute l’année. Consommées dans le monde entier, les feuilles d’épinards peuvent être cuites à la vapeur, sautées ou sautées et ajoutées au curry, aux soupes, aux plats de pâtes et aux ragoûts.

 

Cresson de fontaine

Aujourd’hui, le cresson est consommé dans de nombreux pays et couvre la plupart des continents. Il préfère les climats froids et peut pousser complètement ou partiellement immergé dans l’eau ou dans un sol riche et humide. Si on la laisse mûrir, la plante produira des fleurs blanches au parfum agréable, qui attirent les abeilles. Il produit également des graines comestibles, qu’il utilise pour se semer soi-même. Considéré comme un «super aliment» en raison de sa forte teneur en antioxydants (notamment le bêta-carotène et la vitamine C), le cresson contient également des quantités importantes de vitamines A et K.

 

Champignons

Enoki

Champignons Enoki

Champignons d’hiver ou aiguilles dorées, ces champignons longs, fins et délicats poussent toute l’année en grappes sauvages. Consommés couramment dans les pays d’Asie de l’Est tels que la Chine, le Japon et le Vietnam, d’où ils sont originaires, on les trouve aussi bien sur les myrtilles chinoises que sur les mûriers, les kakis et les frênes. Les champignons Enoki ont été l’un des premiers champignons étudiés pour la prévention du cancer et sont beaucoup utilisés dans les soupes et les salades. Pour conserver leur texture et rehausser leur belle saveur d’umami, ils doivent être cuits rapidement, au four ou dans la chaleur résiduelle des ragoûts ou des sautés.

 

Champignons Maitake/polypore en touffe (grifola frondosa) ou encore poule des bois

Ces lourds champignons en couches peuvent atteindre plus de 45 kg, ce qui leur donne le titre de «roi des champignons». Ils se trouvent à la base de chênes, d’ormes et d’érables en Chine, au Japon et dans certaines régions des États-Unis. Ce champignon a été consommé pour ses propriétés médicinales depuis de nombreuses années en Chine et au Japon, où son nom signifie «champignon dansant». Comme les autres variétés de champignons, les maitake se caractérisent par leur teneur en vitamine B et par leur teneur en vitamine D non animale.

 

Champignon Lactaire/ champignons de lait

Les champignons lactaires poussent dans les forêts de pins d’Europe et d’Amérique du Nord et sont cueillies entre août et octobre. Leur nom vient de leur belle couleur saumonée et du liquide laiteux orange qui coulent de leurs ouïes lors de la coupe. Ils ont un goût de noisette, boisé qui a des notes d’umami et une texture charnue. Ils peuvent être frits dans de l’huile d’olive avec de l’ail, du persil, de la crème ou du vin rouge. Ils peuvent également être marinés, salés ou marinés, ou ajoutés à des ragoûts et des soupes.

 

Noix et graines

Graines de lin

Graines de lin

Les graines de lin sont principalement utilisées en tant que source d’aliments bien équilibrée et nutritive. Elles sont considérées comme un aliment hautement fonctionnel en raison de la présence d’acide alpha-linolénique, un acide gras oméga-3. Les graines de lin ont été largement cultivées depuis les premiers jours de la civilisation. Bien qu’elles soient généralement consommées dans les salades et les céréales, elles sont maintenant très demandées en tant qu’ingrédients dans les mélanges de hamburgers végétariens et autres plats à base de plantes. L’huile de graine de lin peut être utilisée pour les vinaigrettes, les trempettes et les sauces.

 

Graines de chanvre

Le chanvre a une croissance rapide, prospère dans une variété de sols et ne nécessite ni engrais ni pesticides. Les petites graines croquantes ont une texture douce et beurrée et sont riches en oméga 3 et en oméga 6 acides gras (bonnes graisses). Elles contiennent également des protéines, du blé, divers vitamines et minéraux, ce qui justifie la redécouverte récente de ces graines riches en noisette. Une petite portion de seulement 30 grammes fournit neuf grammes de protéines et une bonne source de fer. Le chanvre a été l’une des premières plantes à être transformée en une variété exploitable, il ya environ 10 000 ans. Au-delà du fait d’être une source alimentaire nutritionnelle, les graines de chanvre peuvent être transformées en papier, en plastique renouvelable, en vêtements et en biocarburant.

 

Graines de sésame

Ces graines ont une forte teneur en huile et sont considérées comme une excellente source de cuivre et de magnésium. Elles peuvent être consommées crues, grillées et sous forme de pâte appelée tahini. Elles ajoutent du croquant et une belle saveur de noisette aux sushis, salades, soupes, plats de nouilles et de riz. On les trouve couramment dans les craquelins et les produits de boulangerie, comme le halva de dessert du Moyen-Orient. Ils produisent également une huile merveilleusement parfumée, idéale pour les sautés, sur les plats savoureux et pour les vinaigrettes.

 

Noix

Les noix contiennent plus d’acides gras oméga 3 et de vitamine E que de nombreux autres fruits à coques. Les noix contiennent des protéines, des vitamines et des minéraux et sont considérées comme l’une des noix les plus nutritives. Légèrement doux-amer avec une texture grasse, ils peuvent être marinés quand ils sont jeunes ou humides. Les noix sont généralement consommées séchées, crues ou cuites dans des plats sucrés ou salés tels que des gâteaux, du muesli, des ragoûts, des sauces et des vinaigrettes. Les noix se vendent mieux dans les sols riches, profonds et dans les climats ensoleillés et poussent toute l’année.

 

Racines de légumes

Racines de persil

Scorsonère d’Espagne/ salsifis noirs

Peu connu, ce légume-racine ressemble à un panais et appartient à la famille des ombres du soleil. Les salsifis noirs sont riches en vitamine E et en fer. Ces racines poussent bien dans les climats froids et tempérés dans des pays tels que la France, les Pays-Bas et l’Allemagne. Les salsifis noirs peuvent être bouillis, réduits en purée, cuits au four et servis à la place d’une pomme de terre. Semblable aux carottes et aux panais, Les salsifis noirs sont parfaits rôtis et se marient bien avec les soupes et les ragoûts.

 

Racine de persil

On dit que la racine de persil a fait son apparition au 15ème siècle en tant qu’ingrédient principal d’un ragoût de légumes hollandais. Connu aussi sous le nom de persil hollandais, ce légume a un goût aromatique situé entre céleri-rave, carotte et, inévitablement, de persil.

De forme mince et effilée, avec une peau beige, la racine de persil ressemble à un panais. La racine pivotante et les feuilles sont comestibles et riches en vitamine C. Populaire dans les cuisines d’Europe centrale et orientale, la racine de persil est cultivée toute l’année en Inde, en Chine, au Vietnam, au Nigeria et aux Philippines et résiste à la sécheresse.

 

Radis blanc glacé (radis d’hiver)

Les Radis blancs glacés ressemblent à des carottes. Ils ont un goût plus doux, plus poivré que leurs cousins rouges plus petits et plus communs. Savoureux grillés, braisés ou rôtis, ils se dégustent râpés ou tranchés frais dans des salades, des sautés, et des soupes pour ajouter du croquant. Dans certains pays, comme la France, ils sont bouillis, enrobés d’huile ou de beurre, légèrement épicés et consommés comme accompagnement. Ils peuvent également être consommés crus comme collation. Les radis blancs glacés contiennent de la vitamine C et ont l’avantage d’aider à la digestion.

 

Pousses

Alfalfa

Alfalfa

Plébiscités par les amateurs d’aliments naturels, l’Alfalfa est riche en nutriments. Ces pousses sont utilisées comme ingrédient dans une grande variété de plats, allant des salades crues aux sautés cuits et au pad thai. Un à deux jours après l’arrosage, les petites graines brunes germent, donnant des pousses blanches aux feuilles vert pâle prêtes à être mangées. Leur croquant et leur goût léger en font un excellent ajout aux sandwichs et aux soupes. Ils peuvent également être mangés seuls, surmontés d’une vinaigrette légère. Tous les germes se développent dans des conditions similaires à celles des bactéries (chaudes et humides), ce qui les rend enclins à la contamination. Par conséquent, les pratiques en matière de sécurité des aliments doivent être suivies à la lettre.

 

Germes/pousses de haricots rouges

Les haricots rouges sont une source de protéines populaire et polyvalente. Ils constituent un excellent substitut à la viande hachée en raison de leur texture et de leur teneur en protéines. La saveur douce en fait le support idéal des assaisonnements et des saveurs variées. C’est lors de la germination que leur valeur nutritionnelle a grimpé en flèche à trois fois celle des haricots rouges non germés. Le point négatif des haricots rouges est qu’ils contiennent beaucoup de lectines, des composés complexes difficiles à digérer.

 

Pois chiches germés

Les pois chiches, également connus sous le nom de haricots garbanzo, sont de petits haricots ronds jaunâtres généralement populaires dans les plats du Moyen-Orient. Avec environ 10g de protéines pour 100g et une texture un peu charnue, ils constituent un substitut viable à la viande dans de nombreux plats. Les pois chiches germés sont croquants et ont plus de goût que les simples pois chiches. Les pois chiches sont l’un des haricots les plus faciles à germer. Cela permet de neutraliser l’acide phytique et permet au corps de mieux absorber les nutriments tels que le calcium, le magnésium et le zinc.

 

Tubercules

Patates douces violettes

Racines de lotus

Les racines de la belle fleur de lotus sont incroyablement résistantes. Elles peuvent pousser et grandir dans la plupart des eaux et replanter leurs propres semences, qui peuvent être stockées et survivre pendant des décennies. Les exemples les plus anciens trouvés en Chine remontent à plus de 1 000 ans et pourraient encore germer aujourd’hui. Ces racines comestibles sont depuis longtemps considérées pour leurs propriétés médicinales. Riche en vitamine C, elles ont une texture croquante et une saveur acidulée et légèrement sucrée.

 

Patates douces violettes

Les patates douces violettes sont des vignes vivaces herbacées à racines tubéreuses, faciles à cultiver. Riches en vitamine E, les patates douces violettes ont un goût sucré et une couleur pourpre. Malgré sa popularité croissante, l’espace alloué à la culture des patates douces violettes a diminué.

 

Racine de haricot d’igname

La racine de haricot d’igname, également appelée jicama, présente de nombreux avantages. C’est une plante à haut rendement qui pousse facilement sous les climats tropicaux et arides. La culture de l’igname contribue également à améliorer la fertilité du sol par le biais de l’azote et peut être cultivée en substitution du maïs et des haricots. La racine de haricot d’igname est un aliment hypocalorique qui constitue une bonne source de vitamine C. Sa teneur en eau importante la rend juteuse et rafraîchissante. Notez que seule la partie racine ou tubercule de la racine de haricot igname doit être mangée.

 

Patate douce Cilembu (rouge indonésienne)

Parmi la vaste gamme de patates douces dans le monde, l’une des plus recherchées est la patate douce Cilembu, une variété originaire d’Indonésie. Le Cilembu n’est pas seulement un met raffiné, source de plusieurs nutriments essentiels, y compris les vitamines A, C, E et le manganèse. Ces pommes de terre n’ont pas le goût sucré de l’original, ce qui menace la capacité du Cilembu de rester en circulation. Pour soutenir son avenir, des critères spécifiques ont été développés pour trouver les terrains appropriés et répondre à la demande des consommateurs.

Articles pour vous

Newsletter inspirante

À découvrir