L’impression alimentaire en 3D est à notre porte

L’impression alimentaire en 3D est à notre porte

Non, il ne s’agit pas d’un nouveau film de science-fiction mais bien de la réalité. Et c’est la start-up japonaise Open Meals qui est à l’initiative de cette 5e révolution alimentaire. Laissez-moi vous présenter l’impression alimentaire de sushis 3D.

La Pixel Food Printer pour des sushis version PacMan

Présentée en Mars lors du SXSW festival à Austin, l’innovation a pour le moins surpris. C’est durant ce rassemblement autour des médias interactifs qu’Open Meals a fait découvrir aux festivaliers son projet d’impression alimentaire intitulée Pixel Food Printer. Mais sous ses airs de machine à glace à l’italienne, le robot est en réalité une imprimante 3D.

Vous vous demandez comment cela fonctionne ? Et bien c’est simple. Avant de déguster un sushi 3D, le robot imprime des petits cubes composés de gel comestibles injectés de colorants, de saveurs et de nutriments. L’idée ici est d’être le plus proche possible des produits « naturels » que l’on a l’habitude de consommer. Ensuite, le robot assemble ces pixels pour créer quelque chose se rapprochant le plus possible des sushis et makis et que l’on pourrait manger. Mais cette machine d’impression alimentaire n’en est qu’à ses débuts et le goût manifestement pas encore au rendez-vous.

Le iTunes du sushi 3D

Avec ce projet, Open Meals a pour but de créer une base de données alimentaire qui serait téléchargeable pour imprimer partout et même dans l’espace ! Une « téléportation » possible grâce à une « foodbase ».  Cette plateforme digitale regrouperait les mensurations précises, comme le goût, la forme, la couleur ou encore la texture de différentes sortes d’aliments afin de reproduire au mieux le plat choisi.

Mais la start-up n’en est qu’à ses premiers essais et poursuit sa recherche pour améliorer sa machine du futur. Bien qu’aucune date ne soit annoncée, Open Meals souhaite à l’avenir réduire la taille de ses pixels pour obtenir un rendu plus réaliste et moins tout droit sorti d’un jeu vidéo des années 90.

impression alimentaire sushi 3D

© BRIAN WONG/MASHABLE

Même si d’un point de vue gustatif, ça ne doit pas être encore ça, je trouve ça beaucoup trop cool visuellement ! Et face au mode de productions alimentaires actuels, du gaspillage et de l’impact écologique que cela engendre, l’impression alimentaire en 3D pourrait peut-être une solution a envisager pour y remédier ?

1 Commentaire

Publier un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest