Que mange t-on en Islande ?

Que mange t-on en Islande ?

Nul besoin de vous présenter l’Islande pour son extraordinaire richesse géographique qui en fait une destination touristique incontournable, mais savez-vous ce qu’on y mange ?

Si vous comptez vous y rendre en vacances, ou simplement y faire une escale de quelques jours comme le propose la compagnie aérienne nationale Icelandair avec son opération #Mystopover, c’est votre palais qui pourrait bien être surpris !

On imagine assez facilement que tout doit tourner autour des produits de la mer ; et bien, détrompez-vous, l’Islande peut se vanter d’avoir une cuisine unique bien particulière.

Je vous propose de la découvrir à travers 5 spécialités incontournables de la destination…

La fameuse Kjöt go Khötsupa

Il s’agit de la soupe islandaise par excellence. Plus qu’une soupe comme on la définit chez nous, elle est composée de ragoût d’agneau, et de légumes anciens : un peu comme notre pot-au-feu finalement. Servie avec un bon pain maison, qu’on trempe volontiers dedans, c’est un vrai délice. L’agneau est fondant, tout comme les légumes, dont j’en ai d’ailleurs découvert certains. Le fameux rutabaga, délaissé des cuisines françaises, a en Islande une place de choix et on sait pourquoi.

A tous les voyageurs, je recommanderai la Kjötsupa du Gullfoss Kaffi, dans la magnifique région du Golden Circle, connue pour ses geysers et autres sources d’eau chaude.

Kjöt go Khötsupa

Les fruits & légumes de la Greenhouse Fridheimar

Plantations de tomates Bio de l’horticulture de Fridheimar

En Islande, le mode est de vie est simple et en symbiose avec la nature : il faut s’adapter aux conditions environnementales et vivre en harmonie avec les éléments qui nous entourent. Les paysages façonnent les gens, et ils ont la sagesse de respecter cela. Ce qui se traduit par un mode de vie sain, très « healthy », où l’on trouve à foison baies, fruits séchés, granola et autre muesli dits « organic ».

L’horticulture Fridheimar et ses plantations de tomates organiques en est une très bonne illustration. Ils produisent aussi leur propre miel, confectionnent leur propre pain. On prendrait vite goût à cette retraite dans la nature…

L’agneau confit sous terre au contact des sources d’eau chaude

Vous l’aurez compris, l’agneau a une importance capitale dans la gastronomie islandaise ! C’est la viande du pays. Les élevages de vache, étant réservés aux produits laitiers. Une choses est sûre en tout cas, c’est que la qualité est privilégiée : les islandais sont les européens qui utilisent le moins d’OGM et d’antibiotiques afin de préserver les richesses naturelles de leur terre.

Agneau confit et cuit sous terre avec le "Rye Bread"

Agneau confit et cuit sous terre avec le « Rye Bread »

Et c’est sans compter sur cette méthode traditionnelle de cuisson, qui garantie encore plus de plaisir. Certains lieux privilégiés d’Islande continuent comme leurs ancêtres de cuisiner dans des fours en pierre creusés dans la terre et chauffés par les « Hot Springs ». A l’instar de l’hôtel Frost & Fire, situé aux environs du Secret Lagoon, et de son restaurant Varma. Le chef y concocte tous ses plats islandais, comme son « Bar de ligne et Langoustines, Tomates cuites sous terre et sauce au vin ». Ou son très prisé « Carrot Cake cooked in the hot spring », servi avec une crème glacé au lichen. Je n’aurais jamais pensé me régaler autant.

Les poissons et produits de la mer ultra frais et cuisinés d’une façon très personnelle

A noter dans un premier temps que les 3 poissons les plus répandus sont le cabillaud, l’églefin et le capelan. Beaucoup de poissons à chaire blanche – nécessitant donc un beau travail pour mettre les valoriser ! Et c’est le cas ! En dehors des classiques – mais néanmoins savoureux, harengs fumés et saumons gravelax, présents dans les hôtels du pays comme sur le buffet du petit déjeuner, du très agréable Icelandair Hotel Reykjavik Natura, j’ai pu découvrir par ailleurs, une personnalité culinaire, bien affirmée, dans la préparation de ces fameux poissons blancs.

Bar de ligne et Langoustines, Tomates cuites sous terre et sauce au vin

Bar de ligne et Langoustines, Tomates cuites sous terre et sauce au vin

Comme lors de mon dernier diner, au restaurant Fishcompany de Reykjavic, et autour d’un menu spécial « Around Iceland ».

Au programme : « Cœur de saumon juste saisi à la crème de jaune d’œuf, oignons marinés et salsifis, croûte d’estragon et salade de fenouil surmontée d’une mousse d’estragon ». Suivi d’un « Dos de cabillaud cuit lentement, avec crevettes, tranches de pomme et carpaccio de céleri, mayonnaise à l’aneth, et vinaigrette de pomme douce ». Beaucoup de créativité pour des saveurs inattendues et un plaisir en bouche certain.

Des pains en veux-tu, en voilà !

Aux céréales, aux graines, blancs, complets ou encore à la farine de seigle, comme le Rye Bread : une spécialité locale seigle – pointe de sirop, ce qui lui donne l’apparence du pain d’épices (une petite merveille culinaire !) et qui se marie divinement au sucré et au salé, vous aurez l’embarras du choix, et regrettez surement de ne pas avoir assez de petits déjeuners pendant votre séjour pour tous les goûter !

Variété de pains

Variété de pains

En définitive, 5 raisons des plus gourmandes pour vous rendre en Islande ! Plus d’infos pour organiser votre voyage sur Iceland Travel.

3 Commentaires

Publier un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest