Ce mois-ci, on remet au goût du jour un légume trop longtemps oublié : le topinambour !

Le topinambour, un légume qui gagne a être (re)connu

Originaire d’Amérique du Nord, ce légume racine est arrivé en France au XVIIème siècle. Petit à petit mis de côté au profit de la pomme de terre, le tompinambour a perdu ses lettres de noblesse en devenant un légume destiné au bétail.

Aujourd’hui, le topinambour, tout comme d’autres légumes oubliés, revient sur le devant de la scène, pour le plus grand plaisir de nos papilles ! 

Avec sa saveur sucrée et son arôme proche de l’artichaut, lui valant d’ailleurs le goût d’artichaut de Jérusalem, le topinambour est bourré de glucides. Riche en vitamine B9, en fibre et en fer, ce tubercule est l’allié idéal pour une bonne santé intestinale !

Disponible sur les étals de novembre à avril, pour choisir le topinambour, il faut opter pour un légume ferme, d’aspect sain. De plus, Il ne doit pas être terreux, et doit posséder une peau bien tendue.  

Pour la conservation, le topinambour fait un peu des siennes ! Pour garantir sa fraîcheur, mieux vaut le consommer le pus vite possible ! En effet, une fois sorti de terre, il ne se conservera que quelques jours au réfrigérateur.

 

On enfile le tablier !

Avec un petit goût de châtaigne et d’artichaut, le topinambour est un légume idéal pour des plats réconfortants et savoureux !

Besoin d’un accompagnement pour votre plat ? Le gratin de topinambours saura apporter la gourmandise nécessaire !

Saison oblige, la soupe est à l’honneur ces jours-ci ! Alors on craque sur cette soupe de topinambour au curry et graines !

Pour apporter de l’originalité, pourquoi ne pas revisiter le risotto, en l’agrémentant de topinambour ?

Tout comme la pomme de terre, il ouvre le champ des possible, que ce soit dans une purée ultra régressive, ou dans des chips de topinambours épicées à l’heure de l’apéro !