Le festival Attable va transformer Lyon en Berghain de la food

Le festival Attable va transformer Lyon en Berghain de la food

Mais n’ayez crainte, à l’instar de la célèbre boîte de nuit berlinoise, personne ne se fera refouler à l’entrée. Préparez-vous simplement à une programmation culinaire complètement folle prenant place dans le 7ème durant 48h… Non stop !

Arty Farty et Grand Cuisine à la baguette

L’évocation de ces 2 noms devrait suffire à vous séduire avant même qu’on ne vous en dise plus. Et pourtant on va quand même (presque) tout vous raconter de ce festival Attable.

À commencer par Arty Farty qui s’occupe de l’organisation des Nuits sonores à Lyon depuis 2003, que vous y ayez déjà participé ou non, vous n’avez pas pu passer à côté tant c’est un rendez-vous attendu par une très grande partie des lyonnais. À la co-production et la direction artistique on retrouve donc les foodingues de Grand Cuisine. On leur doit notamment les Grand cuisine cinéma club, des films à voir et à manger dans un cinéma.

Une collaboration qui donne donc l’eau à la bouche et qui devrait faire monter Lyon dans la stratosphère de la cuisine. Les ambitions ne sont pas moindres, l’idée est de « secouer les cocotiers » comme l’a répété Andrea Petrini, Président des World Restaurant Awards et co-fondateur de Gelinaz!, qui sera en charge de la Direction artistique de l’événement. L’histoire culinaire passée de Lyon n’est plus à faire, mais qu’en est-il du présent et du futur ? Et bien il semble être à l’avant garde de la cuisine, tant par le vent de fraicheur et d’inventivité amené par la jeune et supporté par l’ancienne génération que par les attentes des lyonnais. C’est avec tous ces ingrédients qu’Attable souhaite faire passer à la casserole Lyon et l’Europe.

Un casting à la hauteur des ambitions annoncées

L’édition 2018 qui aura lieu entre le 16 et le 18 mars n’est « que » le prototype de l’édition de 2019 qui sera l’aboutissement de toutes les réflexions des organisateurs. Par prototype, n’entendez surtout pas programmation au rabais, vous allez très vite comprendre pourquoi.

À commencer par les différents lieux qui n’ont qu’un seul dénominateur commun, le 7ème arrondissement de Lyon. Il y aura la Piscine de Lyon, l’hôtel Mama Shelter, le Café Sillon, le Bistrot du Potager, le Kitchen Café, le restaurant En mets fais ce qu’il te plaît et une rue du 7ème dont l’adresse exacte nous a pas encore été dévoilée (nous on parie sur la rue De Bonald qui mène directement à la piscine du Rhône).

©À la Piscine

Concernant les chefs qui ont dores et déjà donné leur accord, la liste est plus qu’alléchante. Pour sublimer la cuisine lyonnaise, on retrouve Arnaud Laverdin et Remy Havetz (La Bijouterie), Benjamin Sanchez (À la piscine), Christian Têtedoie, Florent Poulard (Monsieur P), Florian Remont qui gère les cuisines d’un des plus beaux restaurants de Lyon (Bistrot du Potager), Connie Zagora et Laurent Ozan du délicieux Kitchen Café qu’on ne présente plus, Grégory et Thibaut Cuilleron (Cinq Mains), Jérémy Galvan, Katsumi Ishida, qui n’est autre qu’un des précurseurs de la cuisine japonaise à Lyon (En mets fais ce qu’il te plait), Mathieu Rostaing-Tayard qui fera également partie de l’organisation en tant que conseiller artistique (Café Sillon), nos petits chouchous Tabata et Ludovic Mey (Les Apothicaires), le nouvellement doublement étoilé Takao Takano et enfin Tsuyoshi Arai encore étoilé cette année (Au 14 Février). Le festival devrait encore voir l’arrivée d’une trentaine de chefs français et internationaux !

©Les Apothicaires

©Réa Photo

Une programmation qui adapte les standards de l’électro à la cuisine

Lyon, ses chefs et ses habitants ont tout entre leurs mains pour que la cuisine fasse à la ville ce que l’électro a fait à Berlin. Avec Attable, Lyon a l’ambition de devenir le Berlin de la cuisine et Attable serait le Berghain de la food. Rien que ça.

Outre la food, Arty Farty oblige, l’événement laissera une grande place à la musique et à l’art littéraire notamment. Parmi les programmations qui nous font trépigner d’impatience, il y a sans aucun doute le repas en non stop dans la nuit du samedi au dimanche. Oui vous avez bien lu, un NON STOP. Des chefs qui se succéderont en cuisine all night long dans une ambiance de cantine déjantée dont le terrain de jeu sera le café Sillon. Une rue du 7ème qui deviendra le temple de la street de food le temps d’un weekend. Et tout cela ce n’est qu’une petite partie de ce qu’il vous attend, la programmation finale étant dévoilée semaine prochaine !

Bien évidemment on ne manquera pas de vous tenir au courant aussitôt que nous aurons de nouvelles informations.

©Café Sillon


Festival Attable

16 au 18 mars 2018

Un peu partout dans le 7ème.


Pas de commentaire

Publier un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest