Les Tablées Cachées, la nouvelle adresse secrète de Supper Club à Paris

Les Tablées Cachées, la nouvelle adresse secrète de Supper Club à Paris

Nées de l’imagination de deux passionnées de gastronomie, les Tablées Cachées sont le bon plan Supper Club que tous les foodistas parisiens se murmurent du bout des lèvres depuis quelques mois. Geek and Food a testé pour vous et vous raconte ce mystérieux « dîner perché ».

Le concept

S’inscrivant dans le concept de social dining, les tablées cachées proposent à leur tour un Supper Club à Paris. Le principe ? Permettre à des jeunes chefs cuisiniers (pas encore installés) de bénéficier, le temps d’un dîner, de la cuisine tout équipée d’un vrai restaurant pour concocter un menu sur mesure aux quelques chanceux ayant pu décrocher une place.

Comment ça fonctionne ?

Le 13 avril dernier se tenait dans le 18ème arrondissement de Paris la 3ème édition des tablées cachées. Après s’être inscrits et avoir effectué leurs réservations (40 euros/ pers.) sur le site internet de l’évènement les 30 convives ont patienté jusqu’à la veille du diner pour découvrir le lieu précis du diner.

Le diner

Le jour J c’est avec enthousiasme que nous nous rendons à la Boîte aux Lettres, un petit bistrot de la rue Lepic à quelques mètres de Montmartre dans le 18ème. Nous sommes accueillis chaleureusement par les organisateurs et Fred le patron des lieux qui cède le temps d’une soirée ses cuisines à Clément Krupka, jeune chef semi-professionnel, en voie de reconversion après des études en école de commerce.

diner-perche
Son diner sur le thème « perché » se composait de cinq plats nous emportant jusque dans les nuages. Au menu :

  • Amuse-bouche :  Duo de bouchées au crabe, feuille d’endives et chantilly acidulée au crabe et toast crabe en mayonnaise et pomme Granny Smith
  • Rouget en écailles de patates douces, sabayon au yuzu, raviole au céléri
  • Pigeon servi en deux façons : vol au vent de pigeon et champignons, flanc de pigeon au jus sur sa rosace de légumes
  • Duo mousse mascarpone et crémeux cerise sur son sablé breton emprisonné dans sa cage de chocolat blanc
  • 3 douceurs : myrtilles sauvage, figue, violette

Pour résumer ce diner je dirai qu’on sentait le talent du chef et sa recherche du plat excellent. Néanmoins quelques petites imperfections sur les cuissons et entre les plats annoncés et le rendu final dans l’assiette. Imperfections vites oubliées grâce à la très bonne ambiance générale.

10156039_676908505678669_3035124053233759407_n
Point positif également pour le partenariat des tablées cachées avec le Petit Ballon qui nous a assuré de super vins tout au long du diner. Pas encore de date pour le prochain diner mais tenez-vous prêts ça ne devrait plus tarder !

Pour en savoir plus, vous pouvez découvrir nos actualités concernées au social dining et aux supper clubs.

Informations pratiques

http://tableescachees.com/

https://www.facebook.com/TableesCachees

https://twitter.com/TableesCachees

Pas de commentaire

Publier un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest