La cuisine métissée du foodtruck New Soul Food

La cuisine métissée du foodtruck New Soul Food

Les foodtrucks ont réussi à investir nos villes et pourtant, au bout du compte, ils tendent à se ressembler un peu…

On y mange globalement des burgers et les cuisines plus originales sont encore trop rares. On a découvert le foodtruck New Soul Food qui en plus de créer un nouveau concept de street food, nous fait découvrir une popote encore peu connue. Le foodtruck de Rudy Laine propose une cuisinée métissée, riche par ses multiples influences.

Rudy, peux-tu nous dire quelques mots sur toi ?

J’ai 36 ans et je suis d’origine camerounaise et guadeloupéenne. Je suis responsable innovation et styliste culinaire pour une enseigne américaine et parallèlement à ça, j’ai créé mon Food Truck. Auparavant, je donnais des cours de cuisine et de pâtisserie pour l’école du chef Guy Martin pendant deux ans. J’ai aussi vécu six mois en Côte d’Ivoire où j’ai été chef consultant pour l’ouverture d’une pâtisserie à la française.

Comment t’est venue l’idée de NSF ?

L’idée m’est venue tout naturellement car je suis issu d’une famille de cuisiniers et de pâtissiers. Mon père, ma mère et deux de mes frères évoluent dans ce monde, il était évident que je me lance un jour afin de faire découvrir la cuisine inspirée de mes souvenirs d’enfance. Aujourd’hui je travaille avec mon frère Joël, nous avons toujours eu cette envie de créer un concept de cuisine basé sur notre métissage.

Quel type de cuisine servez-vous ?

Un mélange de street food africaine et antillaise inspirée de l’histoire de la Soul Food, une cuisine  afro-américaine que nous avons adaptée dans une version afro-européenne. Nous sommes influencés par la cuisine de mon père antillais et celle de ma mère camerounaise, c’est pour ça que notre cuisine est résolument métissée, sans parler de mon propre parcours dans différents restaurants gastronomiques français. Ce métissage est l’ADN de ma cuisine.

Ton plat préféré ?

Le foufou de manioc sauce gombo poisson fumé, réalisé par ma maman. Un plat traditionnel au Cameroun que j’espère faire découvrir au plus grand nombre.

Où vous croiser ?

Nous sommes principalement au cinéma MK2 Bibliothèque François Mitterrand (128 avenue de France – 75013 Paris) mais étant itinérants nous changeons régulièrement d’emplacement.

Nous avons un planning disponible sur notre site internet et sur notre page Facebook.

image3-2

N’hésitez pas à leur rendre visite et pour l’heure, histoire d’apporter un peu de chaleur à vos plats, réalisez le Parmentier afro-caribéen de Rudy !

La recette du parmentier afro-caribéen

Ingrédients : 

Pour le hachis :

  • 2 oignons
  • 2 gousses d’ail
  • Un peu de beurre
  • 2 tomates
  • 400 g de viande hachée
  • Un peu de farine
  • sel, poivre
  • herbes de Provence
  • 1 jaune d’œuf
  • Un peu de parmesan
  • Un peu de fromage râpé

Pour la purée de patates douces : 

  • 800 g de patates douces
  • 1 briquette de crème fraîche (20 cl)
  • Un peu de piment de Cayenne

Préparation :

Faire revenir les oignons hachés et les gousses d’ail mixés avec un bon morceau de beurre. Ajouter les tomates coupées en dés, la viande hachée, 1 cuillère à soupe de farine, sel, poivre, herbes de Provence. Quand tout est cuit, couper le feu et ajouter le jaune d’œuf et un peu de parmesan. Mettre une grande quantité d’eau à chauffer. Eplucher les patates douces et les couper en petits morceaux, les faire cuire dans de l’eau portée à ébullition pendant 10 mn.

Passer les patates cuites au mixer avec la crème. Saler et poivrer.

Étaler  le hachis au fond du plat à gratin. Etaler l purée au dessus de la viande. Saupoudrer de fromage râpé et mettre au four à gratiner jusqu’à ce que le fromage soit doré.

Bon appétit !

4 Commentaires
  • muppditt
    Publié à 21:57h, 13 mars Répondre

    Hello, je suis américaine avec un pere d’origine du sud des Etats-Unis, et le ‘soul food’ c’est qqchose complétement differente de ce que vous decrivez dans cette article. Soul food est d’origine afro-américaine, avec des liens forts avec la cuisine du sud des Etat-Unis. Au sud, les afro-américains mangeraient jamais un parmentier, un foufou de manioc. Ils mangeraient plutot les plats comme le poulet frit avec es gaufres, les ribs BBQ, greens, okra frit, macaroni et cheese, pain au maiz, hushpuppies. La cuisine que vous décrivez c’est la cuisine africaine metisée, mais pas de tout ‘soul food.’ Regardez meme sur wikipedia. J’aimerais bien voir la fin de la maleducation des français sur les cuisines etrangéres (par exemple ce qu’on considére la cuisine vietnamienne et mexicaine en France….lamentable).

    • Déborah Pham
      Publié à 09:27h, 14 mars Répondre

      Comme vous pouvez sûrement le constater, il s’agit d’une interview dans laquelle le créateur d’un concept décrit sa propre cuisine, en tant que journalistes nous n’y pouvons pas grand chose si la marque s’appelle « New Soul Food ». De là à parler de « maléducation » chez les français,… je crois qu’on parlera plutôt de maladresse ? Bonne journée.

      • muppditt
        Publié à 20:03h, 15 mars Répondre

        Bonjour, Je n’ai pas dit que c’est la journaliste que est responsable pour avoir donné le mauvais ‘label’ a la cuisine decrite dan cette article. Tout a fait, souvent en France, j’ai remarqué que meme les chefs/cuisiniers/concepteurs mesinforment la publique sur la cuisine. Au meme temps, je me demande comment c’est possible qu’une publication ‘cuisine’ peut permettre dans ses articles tant mesinformation. Comme j’ai vu recemment sur ce site un journaliste a dit que le Bun Bo Hue vietnamien etait la meme chose que le Bo Bun. Geek & Food engage des ecrivains qui ne font pas le recherche (meme un minimum)? C’est interessant.

        • rudy
          Publié à 02:26h, 24 juin Répondre

          Bonjour ,
          J’ai du mal à comprendre cette réaction sur le concept « Newsoulfood  » si il existe une cuisine afro américaine alors pourquoi il est pas possible d’avoir une cuisine « afro européenne « ??

Publier un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest