Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Nous allons vous faire aimer les blettes

Les blettes ne font pas partie des légumes préférés des français. A l’instar du navet, elles appartiennent à la catégorie des végétaux méconnus ou mal cuisinés.

Comme souvent, le traumatisme culinaire s’est installé à la cantine et a gardé la dent dure, même après des années. Parmi les légumes qui vous ont fait le plus souffrir, la blette détient une place de choix sur le podium des légumes mal aimés. Mal épluchés, leur fils dans le gratin ont certainement titillé vos réflexes émétiques plus d’une fois.

Mais le passé appartient au passé. Avec l’équipe de Cru, nous nous sommes donnés pour défi de vous (nous) faire aimer un légume par mois. Après avoir fait rentrer le navet à nouveau dans vos menus en mars, notamment grâce à cette recette de tatin de navet (et sa pâte à l’épeautre et au sésame grillé), c’est au tour des blettes de reconquérir votre coeur en avril !

blettes

Blettes, bettes, cardes ou cardons ?

Nous sommes nombreux à penser qu’il s’agit de 4 synonymes pour désigner le même légume. Que neni, les blettes (ou bettes) sont différents des cardes (ou cardons). La blette est une plante potagère dont le goût fait penser à celui des épinards. Le cardon est quant à lui plus proche de l’artichaut. Les cardes sont cultivées principalement en région Rhône Alpes et font partie des légumes stars des bouchons lyonnais. C’est du côté du Sud-Est que les blettes sont les plus populaires (bien qu’on les retrouve désormais dans toute la France).

Quelles différences entre une blette et une carde ? Pour commencer, les feuilles et les côtes des blettes sont comestibles alors que les feuilles des cardes ne sont pas du tout digestes. Le goût du cardon se rapproche de celui de l’artichaut (normal, c’est son cousin), alors que celui de la blette aura un goût un peu plus subtil.

Pourquoi ce serait blette de s’en passer ?

Côté nutrition, les blettes ont tout bon. Très peu caloriques (25 calories pour 100g), elles sont à la fois très riches en minéraux et en vitamine. Une assiette de blettes cuites vous apportera la totalité de vos apports quotidiens recommandés en beta-carotène, mais également 50% de vos apports en fer, et 33% en magnésium.

Les bettes sont également une source intéressantes de vitamines B2, B6 et B0, de vitamine C, de potassium, de magnésium, et de calcium.

La blette, un légume 2 en 1

La blette fait partie des légumes économiques dans le sens où quasiment tout se cuisine chez elle. Mis à part les petites racines, vous pourrez aussi bien déguster ses côtes que ses feuilles.

Mais attention toutefois à ne pas les cuisiner ensemble car elles nécessitent des temps de cuisson différents.

Les feuilles se préparent comme des feuilles d’épinards, en les rinçant bien et en ôtant les nervures épaisses. Les côtes réclameront un peu plus de temps de cuisson et surtout, un peu plus d’attention dans leur préparation, afin d’éviter le fameux effet « fil de blette qui donne la gerbe ».

feuilles de blettes

Comment enlever les fils des blettes ?

Cette étape est très importante pour se réconcilier avec ce légume. Après avoir ôté et réservé les feuilles, il vous suffira de casser la tige en deux avec les mains puis de retirer la pellicule fibreuse qui la recouvre. C’est cette petite peau dotée de filaments qui fait de la blette un légume mal aimé. Mais comme d’habitude, il faut apprendre à se passer de l’extérieur pour aimer l’intérieur !

Vous avez préparé vos feuilles de blettes et retiré les filandres de vos côtes ? Il est temps de passer en cuisine.

Quelques idées recettes pas si bettes

Vous aimez les légumes tendres et fondants ? Optez donc pour une cuisson à l’eau ou à la vapeur. Si vous les préférez croquants, privilégiez la cuisson à la poêle.

Côté saveurs, les feuilles de blettes peuvent avoir un goût assez amer si elles sont cuisinées sans rien d’autre. Pour éviter les traditionnels « beurk » à table, on fera en sorte de les cuisiner avec d’autres légumes ou aliments aux saveurs plus prononcées et déjà appréciées.

Privilégiez donc des recettes de blettes avec des ingrédients aux saveurs complémentaires.

  • Fromages : ricotta, gruyère, parmesan, roquefort
  • Légumes : aubergines, poivrons, tomates
  • Fruits frais : pommes, poires
  • Fruits secs : raisin, amande, pignon

La recette la plus connue reste le fameux gratin de blettes à la béchamel. Mais vous pouvez tout à fait utiliser ce légume en salade (une fois cuit et refroidi), en sauce tomate avec des pâtes, en tarte salée, dans des cakes, des boulettes ou des galettes.

De notre côté, nous vous proposeront bientôt une recette 2 en 1 qui utilise les feuilles et les côtes : des gnocchis aux feuilles de blettes, accompagnés une côtes poêlées à la sauce tomate épicée. Restez dans le coin et n’oubliez pas de vous abonner à notre newsletter pour vous tenir au courant !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Newsletter inspirante

Articles pour vous

Newsletter inspirante

À découvrir

Savourez notre

newsletter inspirante