Piquin, la buena cantina mexicaine du 3ème à Lyon

Piquin, c’est le nom d’un piment pequeno « mais costaud », innocemment rangé par Hugo à côté de ses grands-frères, le chipotle, l’arbol, le pasilla, le guajillo, et le dodu ancho au bout de son comptoir.

Tous alignés-là, asséchés, ils font les machos avant de finir sous le pilon de Sandra, en cuisine.

piquin05

Originaire de Tampico, la Mexicaine a rencontré son frenchy sur les bancs de l’Institut Paul Bocuse. Leur néo-cantina, planquée dans un coin calme de la Part-Dieu (si, si), ils l’ont voulu authentique, « avec les goûts de là-bas », mais surtout pas folklorique.

piquin04

Avec ses murs anthracite du sol au plafond, son papier peint aztèque et sa bande de cactus, dont l’un en céramique, Piquin se croque plutôt comme un café branché de Mexico. Culotté, le spot s’offre même un coup de frais made in Scandinavie avec une petite sélection déco en provenance de la boutique Hyggelig, chez qui le duo a pioché chaises en rotin et tabourets métalliques.

Le reste a été bricolé ou chiné, à l’image des anciennes cagettes transformées en étagères. Là, Hugo fait défiler des bières artisanales ou incontournables (dont la Corona chérie de Chirac), des sodas au tamarin, des bouteilles de mezcal et toute une collection de tequilas high level.

En entrée (à partir de 5 €), piochez parmi le ceviche bien citronné, le queso fundido à partager (fromage fondu, poivrons et chorizo) ou les nachos maison (rien à voir avec ce que vous connaissez). Déboulent ensuite, par trois ou quatre (9 ou 11 €), des tortillas-maison garnies à toutes les sauces par Sandra.

piquin01

La carte compte pour l’heure huit recettes good gusto, dont la sexy Chorizo (chorizo grillé, pommes de terre, oignons caramélisés, coriandre, chicharron), la Verduras (légumes, maïs, crème, fromage et cactus), la Pulpo aka le poulpe, bien corsée, ou encore la Mole, savoureux mélange de poulet sauce épicée et chocolatée, de coriandre et d’oignons. « Peut-être la préparation la plus inspirée des recettes familiales », glisse Sandra avec l’accent.

piquin03

S’il vous reste un peu de place, tentez le dessert franco-mexicain du jour. Par exemple un biscuit cacao rehaussé d’une mousse coco, d’une banane frite à la téquila et d’un peu de chocolat. Sinon, un café Gonéo, la cuenta y muchas gracias pour le moment.

En supplément ?

La touche geek : Pour faire comme là-bas, commandez une michelada, mélange de viandox, de bière et de jus de tomate assaisonné de piment et de citron. La boisson miracle des lendemains de soirée que l’on ingurgite, paraît-il, par litres sur la plage.

La touche good : les « casiers » à tacos triangulaires, disposés sur des planches en bois spécialement réalisées par un ami de la famille d’Hugo à partir de chênes du Limousin.

[vc_separator type=’normal’ position=’center’ color=’#000000′ thickness= » up= » down= »]

Infos pratiques

Piquin –  16, rue d’Essling, Lyon 3e. Tél. : 04 72 32 98 48.

[vc_separator type=’normal’ position=’center’ color=’#000000′ thickness= » up= » down= »]

Newsletter inspirante

Articles pour vous

Newsletter inspirante

À découvrir

Savourez notre

newsletter inspirante