Le Prolongement du Geste par Laurent Dupont

Le Prolongement du Geste par Laurent Dupont

À paraître aujourd’hui pour les amoureux de la gastronomie dans son intégralité, Le Prolongement du Geste : un ouvrage réalisé par Laurent Dupont, également auteur du blog A Chicken in the Kitchen, présentant 46 Chefs et leur outil de cuisine dont ils ne pourraient se passer.

Ce livre retrace le parcours de Laurent et de ses multiples rencontres au travers d’une année enrichissante et pleine de découvertes à la fois humaines et culinaires. 
Parce que son livre nous a fasciné et intrigué à la fois, nous sommes allés à la rencontre de Laurent afin d’en savoir davantage sur son oeuvre et on vous laisse découvrir ci-dessous les « secrets » du Prolongement du Geste. 

Raconte-nous un peu la genèse de ton livre ?

La genèse du livre a été un peu particulière. L’idée m’est venue un matin de janvier 2013, dans ma salle de bain… Je cherchais un nouveau sujet photo sur lequel travailler et j’avais envie de m’intéresser d’un peu plus près à l’univers culinaire qui me passionne depuis toujours. J’avais surtout envie d’un regard nouveau sur le métier de chef, et, en tête, le rapport de l’outil et de la main de l’homme, des liens forts et fascinants qui naissent entre eux.

As-tu suivi un parcours prédéfini pour aller à la rencontre des chefs ? Quels ont été tes « critères de sélection » ?

A vrai dire, je connaissais quelques chefs personnellement, je suis donc allé vers eux en premier, et, tout de suite, j’ai ressenti un réel enthousiasme, presque un besoin de revenir à l’essentiel, au geste de cuisiner. Ensuite, j’ai suivi mon intuition, mes envies de rencontres et de découvertes, sans aucune contrainte. J’ai tenté de dresser une liste assez homogène et, en même temps, suffisamment hétérogène pour mêler des chefs confirmés et des chefs « nouvelle génération », sans rester uniquement centré sur Paris. J’ai aussi souhaité la présence de chefs pâtissiers et chocolatiers qui ont un regard différent sur leur métier. Ce fut, en tout cas, un réel plaisir de partager, avec eux, leur passion et leur expérience. J’aurais pu continuer encore et encore, mais il a fallu, hélas, s’arrêter à un moment donné, et faire un choix !

À travers ce parcours à la fois enrichissant et didactique, ta vision de la gastronomie et de ses (grands) acteurs en général a-t-elle changé ?

Foncièrement. Il est difficile de connaître réellement ce milieu sans passer de l’autre côté du décor. Il est parfois compliqué de s’inscrire dans une tradition culinaire, de la faire évoluer avec son temps. Ou, « simplement », de se réinventer en permanence. Je n’ai pas vu un seul chef se reposer sur ses acquis. La passion est leur moteur, mais le moteur a une pression et une exigence quotidiennes extrêmement présentes. J’ai aussi noté l’importance que tous accordent à leurs producteurs, à leurs brigades. Ce sont souvent de véritables familles d’adoption et de cœur.

Quel est le ton général de ton livre : plutôt une agréable histoire à raconter, une expérience de vie à partager et à transmettre…

Je crois que l’on pourrait parler de mon livre comme d’un livre de rencontres, de partage et d’échanges. D’émotions. On peut ouvrir une page au hasard et découvrir une partie de l’univers d’un chef, partir en voyage. Le choix de chaque outil est, au final, très représentatif de la personnalité et de la cuisine de chaque chef. Tous m’ont confié une petite part d’eux-mêmes, j’espère en avoir pris soin…

Quel est ton outil indispensable et qui te représente en cuisine ?

Ah ! C’est LA question piège ! J’hésite entre l’économe ou les ciseaux… Mais je crois que je prendrais les ciseaux, définitivement. C’est un peu l’outil indispensable dans ma cuisine pour couper, évidemment, des morceaux de viande ou un simple brocoli, ou pour saisir comme une pince. Mais je n’ai pas, de loin, la technique d’un cuisinier !

 

Merci à Laurent d’avoir répondu à nos questions 🙂

 

Le Prolongement du Geste
À paraitre le 15/10/2014
Éditons Kéribus
Prix : 29,90€

S’inscrire à notre Newsletter