couv-toutsurlabio

« Tout sur la bio », la campagne qui déshabille la bio

En octobre 2019, SYNABIO lance sa campagne pour alerter les consommateurs sur les additifs alimentaires. Une campagne percutante qui dit tout sur la bio.

Dans cette campagne baptisée « Tout sur la bio » lancée sur les réseaux sociaux, Les Entreprises Bio Engagées répondent sans langue de bois aux interrogations des citoyens. Une communication en toute transparence qui s’appuie sur des analyses et études scientifiques citées.

Que signifie vraiment le la bio ?

Reprenons les bases. Contrairement à une idée reçue, on dit bien « LA bio » et non pas « le bio ». La France est le deuxième pays Européen le plus consommateur de bio après l’Allemagne. Trois quarts des Français en consomment d’ailleurs régulièrement. La bio, ce sont les produits marqués par l’eurofeuille à l’échelle européenne et par le « AB » pour les produits français. Ces logos garantissent tous les deux le respect d’un même cahier des charges, défini par des règlements adoptés par les États membres et le Parlement européen. Des règles exigeantes auxquelles les entreprises doivent se soumettre pour bénéficier de ces labels.

Parmi elles, l’interdiction d’utiliser des produits chimiques de synthèse ainsi que les OGM. L’élevage est lui aussi strictement encadré avec notamment un accès au plein air pour les animaux. Enfin, les produits transformés doivent contenir 95% d’ingrédients bio, les arômes doivent être naturels et seuls 54 additifs sont autorisés.

Attention cependant, acheter bio ne signifie pas forcément acheter durable. En effet, la rémunération des agriculteurs, la réduction des emballages ou encore l’empreinte carbone des produits ne rentrent pas dans les critères du cahier des charges. L’idée pour les entreprises les plus engagées, inscrire ces bonnes pratiques dans les exigences du règlement européen de demain.

affiche-toutsurlabio

Des entreprises engagées

Un repère solide et lisible pour les consommateurs donc. Avec cette opération, Les Entreprises Bio Engagées cherchent à valoriser ce label et en apprendre plus aux consommateurs. Engagées par passion et par conviction, la bio est selon elles, la meilleure manière de protéger l’environnement et notre santé.

Et ce qui fait la force de cette campagne, c’est la position choisie par le collectif. En effet, ces derniers apportent des réponses à une vingtaine de questions tout en traitant les points de progrès, dans un esprit de clarté et d’amélioration permanente.

Sont ainsi abordées les questions sur l’autorisation ou non des pesticides, et sur les bénéfices qu’une alimentation biologique apporte sur la santé. L’importation, l’élevage ou encore le prix des produits détenteurs du label sont également traitées en toute transparence.

Alors oui, les pesticides sont autorisés dans la culture biologique mais uniquement des traitements d’origine naturelle. Et en terme de santé, la relation cause à effet de l’influence de l’alimentation bio est difficile à prouver scientifiquement. Cependant, la fréquence de maladies dans les populations suivies semble diminuer chez les consommateurs de produits bio. Des mesures encourageantes donc.

contenu-tout-sur-la-bio

L’émergence du Clean Label

Mais au delà du bio, certaines marques tendent à aller encore plus loin dans leur démarche de durabilité. Aujourd’hui près de la moitié des consommateurs affirment ne pas faire confiance aux marques alimentaires. Les français s’informent de plus en plus sur l’origine et la composition des produits avant de les acheter. Pas toujours facile de déchiffrer les étiquettes… Les marques doivent aujourd’hui répondre à l’exigence des consommateurs en quête de transparence et de qualité.

C’est pourquoi les entreprises se dirigent de plus vers le Clean Label, comme notamment les chocolats Weiss que nous accompagnons fièrement dans leur communication RSE. Ce label répond à 4 principes qui sont :

  • Réduire les allergènes et additifs
  • Réduire au maximum (voire supprimer totalement) le nombre d’ingrédients chimiques utilisés
  • Remplacer des ingrédients artificiels par des alternatives naturelles
  • Utiliser des termes clairs sur l’étiquetage pour rassurer le consommateur.

Clean donc, mais surtout clear. L’intérêt est de permettre au consommateur de savoir ce qu’il achète réellement et donc de le rassurer en répondant à ses attentes sur les ingrédients, l’aspect nutritionnel et la durabilité.

Bio, Clean Label ou les deux, ces démarches représentent une véritable vision du monde et des engagements concrets pour ces marques engagées.


Et si vous voulez vraiment tout savoir sur la bio, c’est ici que ça se passe.

Articles pour vous

Newsletter inspirante

À découvrir