Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

[MAI] Carnet de saison – la sucrine

On ne vous raconte pas des salades, ce mois-ci, on vous parle de la sucrine !

Les secrets de la sucrine

Petite salade des beaux jours, la sucrine est issue de la famille des laitues pommées et grasses. Principalement cultivée dans le sud de la France, elle se distingue par sa forme légèrement allongée aux feuilles épaisses, serrées et charnues. Aussi appelée « craquerelle du Midi », elle tient son nom de son goût subtilement sucré. Disponibles aussi bien sur les étals des marchés qu’en supermarché, choisissez une sucrine aux feuilles bien vertes, non jaunies avec un trognon bien blanc. Conservez-là entière, durant 2 à 3 jours dans le bac à légumes de votre réfrigérateur.

Côté bienfaits, la sucrine est très pauvre en calories et en vitamines du groupe B. Cependant, cette salade est généreuse en sels minéraux, en fibres et en carotènes. Enfin, son croquant favorise la sensation de satiété. Ainsi, l’intégrer dans ses menus permet d’assurer un bon transit et de détoxifier l’organisme. Une alliée également pour améliorer le renouvellement cellulaire, la protection cardiovasculaire, les troubles de l’humeur ou encore la diminution des risques de cancers.

À table !

En cuisine, la sucrine se déguste évidemment cru, comme en salade César, en version sucrée et acidulée avec cette recette de sucrine et kabosu, ou encore farcies au thon, aux abricots secs et aux pois chiches. Elle s’apprécie également cuite, braisée dans du soupe de riz et petits pois, avec une cuisse de poulet, accompagnée de sauce moules et coques, ou encore dans un délicieux burger de poisson.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Newsletter inspirante

Articles pour vous

Newsletter inspirante

À découvrir