Couv-OE-consigne
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Oé : le vin au vert

Fruit le plus pesticidé, le raisin cultivé dans les vignes représente plus de 20 % des pesticides répandus dans l’agriculture. Oé a choisi de prendre les choses en main, en proposant un vin au vert.

Plus belle la vigne

Convaincus qu’il est possible de produire des vins bio et délicieux, Oé a pris le parti de supprimer les pesticides de ses vignes et de miser sur la biodiversité pour protéger ses cultures. Oiseaux, chauves-souris et coccinelles viennent remplacer certains produits chimiques et toxiques, tandis que la vigne se transforme en berceau nourricier pour la faune locale. Un choix qui fait écho aux engagements de la marque plus proche de la nature et des hommes.

Car en travaillant main dans la main avec des vignerons certifiés en agriculture biologique, Oé vient en aide aux viticulteurs en leur permettant de respecter leurs engagements bio et zéro pesticide. Pour cela, la startup lyonnaise finance l’analyse des sols et travaille en étroite collaboration avec des organismes de protection de la faune et de l’environnement tel que Biomède. Et pour nous permettre de trinquer tous ensemble, Oé s’adapte également aux vegans puisque leurs vins sont garantis sans additifs d’origine animale.

Certifiée AB, Vegan et B Corp, Oé veut promouvoir une viticulture durable et engagée, de manière à changer notre façon de consommer. En respectant les normes sociales et environnementales élevées tout au long de sa chaîne de production, l’entreprise parvient à obtenir un bilan neutre en carbone.

OE-equipe

© Oé

Oé donne les bonnes consignes

Au-delà d’une vigne verte, Oé va encore plus loin en faisant le choix d’une bouteille réemployable. En s’associant à Rebooteille, la startup adopte la consigne et protège ses vins à l’aide d’un bouchon en liège naturel et sans capsule. Côté packaging, les étiquettes sont biosourcées à base de fibres de canne à sucre et collées grâce à une solution hydrosoluble. Enfin, tous les emballages de transport sont réduits au minimum et recyclables bien que la marque se fixe comme objectif pour 2021, d’éliminer tous les cartons et tous les scotchs pour atteindre le zéro déchet.

OE-consigne-étapes

© Oé

Et en parlant de zéro déchet, Oé a récemment fait l’audacieux choix du vin en vrac ! En partenariat avec Jean Bouteille, l’entreprise propose depuis le mois de mars, cette solution permettant une consommation plus positive, qui colle à la démarche de la marque sans faire l’impasse sur la qualité ! Rouge, blanc, rosé, c’est vous qui choisissez ! Chaque couleur est disponible en vrac. Alors, peu importe celui que vous préférez, faire le choix de réutiliser votre bouteille permet d’économiser 33 % d’eau par rapport à une nouvelle bouteille fabriquée, de réduire de 76 % l’énergie consommée et d’émettre 79 % de gaz à effet de serre en moins. Le petit verre en plus, qui fera la différence !

IG-OE-consigne

© Oé

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Newsletter inspirante

Articles pour vous

Newsletter inspirante

À découvrir