couv-crowdfarming
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Le CrowdFarming : pour une agriculture juste et raisonnée

Pour lutter contre le gaspillage, la surconsommation et pour permettre aux producteurs d’être justement rémunérés, 4 agriculteurs créent le CrowdFarming, un modèle d’agriculture participative.

CrowdFarming : l’essayer, c’est l’adopter

Ennemis du gaspillage, le CrowdFarming est la brillante idée de 4 hommes et femmes désireux de modifier notre manière de consommer. Aujourd’hui, la majorité des foyers est consciente du gaspillage alimentaire qu’elle génère. En revanche, elle ignore souvent qu’une grande partie de ce gaspillage a aussi lieu avant d’atteindre nos frigos. 11% de celui-ci est produit à la source. C’est à dire que certains fruits et légumes ne seront pas récoltés. Ajouté à cela, 19% a lieu lors de la préparation et de la vente au distributeur car ne répondant pas à leurs critères de beauté (et oui, les fruits et légumes aussi ont leurs diktats…).

Face à ce constat, l’équipe a décidé de lutter contre le gaspillage alimentaire directement à la source. Le principe est simple, chaque consommateur décide d’adopter un produit. Un arbre pour un fruit, une chèvre pour du fromage, une vigne pour du vin ou encore une rizière pour du riz. Ce système de CrowdFarming permet alors aux agriculteurs partenaires (les Farmers) de cultiver avec la certitude que quelqu’un consommera ce qu’il aura produit. Car une fois adopté, le consommateur est propriétaire et reçoit chez lui la récolte de son bien.

crowdfarming-concept

© CrowdFarming.com

Des relations plus justes

Au delà de vouloir endiguer le gaspillage alimentaire, le CrowdFarming tend à simplifier les échanges et valoriser le travail des producteurs. Cette idée passe par la garantie du respect des coutumes locales, en défendant une culture qui favorise les échanges sociaux et culturels, et qui ne cherche pas à imposer des solutions globales mais multi-locales. Autrement dit, éviter le conformisme et prioriser la diversification du goût et des méthodes de production.

Enfin, acheter grâce au CrowdFarming, c’est l’assurance d’un commerce dont les intermédiaires ont été réduits. Pour cela, l’entreprise a choisi de se priver de centrale d’achats ou de supermarché. En effet, elle n’utilise que sa plateforme, la logistique et le service client pour que les Farmers puissent vendre directement leurs récoltes au consommateur final. Une manière de leur donner le pouvoir de décider du prix de vente de leurs produits et d’être mieux rémunérés. Ainsi, les conditions sociales dans les zones rurales peuvent être améliorées et des emplois créés.

crowdfarming-01

© CrowdFarming

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Newsletter inspirante

Articles pour vous

Newsletter inspirante

À découvrir