La startup Meet Suprême va créer le 1er foie gras sans abattage

La start-up Meet Suprême va développer le 1er foie gras français sans abattage. Il ne s’agit ni de « faux gras » ni de foie gras végétal mais d’un foie gras à base de cellules naturelles de canard.

Le projet Meet Suprême est parti d’un constat simple

La production actuelle de viande à grande échelle a un impact lourd sur l’environnement, la santé humaine et les animaux. Un nouveau mode de production in-vitro se développe actuellement et permettrait d’obtenir une viande de synthèse à la saveur et aux propriétés nutritives de la « vraie » viande, sans élevage ni abattage. La piste de la viande in vitro est explorée depuis quelques années déjà par plusieurs start-up à travers le monde. Si ce sujet semble encore nébuleux pour vous, nous vous invitons à découvrir cet article.

Cuisine ou chimie ?

Sur son site, Meet Suprême indique que « tout part d’un œuf fraichement pondu par le plus beau des canards ». Sont ensuite prélevées quelques cellules de cet œuf auxquelles on va donner tous les nutriments essentiels pour les faire se développer. Une combinaison de nutriments est également calculée et ajoutée pour reproduire naturellement l’effet du gavage à l’échelle de la cellule. Les nutriments apportés aux cellules sont ceux que nous retrouvons dans l’alimentation naturelle du canard à savoir de l’avoine, du maïs ou de l’herbe.

Les technologies actuelles de viande in vitro permettent pour le moment de produire des cellules animale mais pas forcément les fibres et la texture de la viande. On se rapproche plus d’une matière de nuggets que d’une bavette… Pour le foie gras, cela ne pose à première vue pas de problème puisque le produit fini est un tartinable.

Quels avantages ?

Produire directement de la viande à partir de cellules nécessitera 90% moins d’eau et de terres cultivables, autant de terres que l’on pourra utiliser pour nourrir les êtres humains ou lutter contre les dérèglements climatiques. Une production sans antibiotique aura aussi évidemment un impact bénéfique sur la santé humaine. La mission principale de Meet Suprême est d’accélérer la transition vers une viande plus respectueuse des animaux, des êtres humains et de la planète.

En effet, cette solution se veut 100% éthique puisqu’elle est respectueuse des animaux : ni gavage, ni abattage pour les canards. Cette marque serait également meilleure pour les humains : pas d’antibiotiques, pas d’OGM, pas d’huile de palme, moins de graisse et aucune manipulation génétique. Enfin, Suprême est doux pour la planète car sa production est française, locale, et consomme jusqu’à 70% moins de ressources que les traditionnelles fabriques de foie gras. Reste à savoir si le goût, la saveur et le plaisir de déguster du foie gras sont aussi au rendez-vous.

Quand pourrons-nous tester ce foie gras du turfu ?

Pour le moment, Meet Suprême en est au début de sa phase de recherche et développement. Une dégustation de ce produit à la fois intriguant et effrayant sera possible d’ici 2022 ou 2023. Les ambitions de la startup vont plus loin que le foie gras qui est seulement la première étape de ce projet fou, pour répondre à l’impact de la production de viande à grande échelle sur l’environnement. Un burger de canard sera peut-être la prochaine création des chefs Suprême.

On demande tout de même à goûter, mais on adhère à l’idée sur le principe en se disant pourquoi pas…?

Plus d’info ici : https://www.meetsupreme.com/

Pas de commentaire

Publier un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest