Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Orange Fiber : les oranges au service de la mode

Pour lutter contre le gaspillage et proposer des tissus plus durables, la marque Orange Fiber a conçu un tissu breveté à partir de sous-produits de jus d’agrumes.

La fibre artistique

Fusionner la mode et la food pour proposer des tissus durables, c’est le défi que s’est lancé la marque italienne Orange Fiber. Une idée née du constat que chaque année, plus de 700 000 tonnes d’agrumes à jus sont cultivés en Italie et des tonnes de restes d’agrumes sont jetés. À la manière de Repulp et ses tasses faites de peau d’agrumes, l’entreprise utilise la pulpe d’orange épuisée pour confectionner ses tissus de haute qualité.

Une solution circulaire donc, puisque les fondatrices Adriana Santanocito et Enrica Arena s’associent à des producteurs de jus de fruits italiens pour collecter les déchets d’agrumes avant de les transformer. Ainsi, chaque partie du fruit est valorisé.

Orange Fiber_Tissus

© Orange Fiber

Peau d’orange, tissus soyeux

Afin de fabriquer du fil, Orange Fiber utilise de la cellulose, l’ingrédient naturel utilisé pour sa production. Pour cela, la marque extrait des restes d’agrumes par un procédé de pressage avant d’être transformé en fibre puis tissé. Une technique qui offre alors une matière à la fois légère et douce, que l’on peut mélanger à d’autres fibres pour obtenir la texture souhaitée.

Car aujourd’hui, c’est plus de 15 millions de tonnes d’écorces d’agrumes qui sont jetées chaque année dans le monde. Une ressource idéale pour Orange Fiber afin d’obtenir de la matière première et dupliquer son procédé à travers le monde.

Orande Fiber_Vêtement

© Orange Fiber 

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Newsletter inspirante

Articles pour vous

Newsletter inspirante

À découvrir